Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

Musée des 24 Heures, cinquante ans de passion.

Autour de 119 bolides d'hier et d'aujourd'hui qui retrace l'extraordinaire aventure de l'une des plus célèbres épreuves d'endurance au monde, le musée des 24 Heures vous propose de revivre cinquante ans d'histoire.
Au programme des festivités du 50ème anniversaire, des conférences « La voix aux calandres », une exposition temporaire « Porsche, records au Mans » et une randonnée auto-moto le 10 juillet 2011.
Les conférenciers sont des figures de l'histoire de l'automobile, Jean-Louis Loubet, Henri Pescarolo, Jurgen Barth, André de Cortanze, Gérard Bollée et Yves Courage.

Le site de l'organisateur : http://www.lemusee24h.com/

  • chenard walcker tank de 1925 musee des 24Heures
    1 - Chenard et Walcker, Tank Z1 Spécial de 1925.\r\n
    Moteur : 4 cylindres culbuté - 1095 cm3 - 44 ch - 152 km/h.\r\n
    Premier prototype conçu spécialement pour la course des 24 Heures. Moteur avec pré-échappement en fin d'explosion.\r\n
    Pilotes : Raymond Glaszmann - Manso de Zuniga\r\n
    Vitesse moyenne : 78,4 km/h.
  • la victorieuse bentley speed 8 de 2003.
    2 - Bentley Speed 8, victorieuse des 24 Heures du Mans 2003.\r\n
    Moteur : Audi 8 cylindres en V, 4 ACT, 2 Turbos - 3994 cm3 - 600 ch - 350 km/h.\r\n
    Développée sur la base de l'Audi victorieuse depuis 2000, la victoire Bentley constitue un retour... après 71 ans.\r\n
    Pilotes : Tom Kristensen - Guy Smith - Rinaldo Capello\r\n
    Vitesse moyenne : 214,33 km/h.
  • alpine renault a442a de 1978 musee des 24Heures
    3 - Alpine Renault A442A Turbo de 1978.\r\n
    Moteur : Renault Gordini 6 cylindres en V, 4 ACT Turbo - 1997 cm3 - 490 ch 349 km/h.\r\n
    Lancée sur l'objectif le Mans depuis 1963, l'équipe Alpine l'emporte enfin en 1978, grâce à la course du ''lièvre'' qui fatigue les Porsche.\r\n
    Classée 4ème en 1978 - Pilotes : Guy Fréquelin - Jean Ragnotti\r\n
    Vitesse moyenne : 203,93 km/h.
  • prototypes categorie lmp1 musee des 24 Heures
    4 - Les prototypes de la catégorie LMP1, sont des modèles ultra sophistiqués faisant appel à des matériaux innovants\r\n
    issus de l'aéronautique, comme le Carbone, le Kevlar, les nids d'abeille, la Céramique ...
  • maquette peugeot 905 de 1990 musee des 24Heures
    5 - Maquette de la 905 Peugeot.\r\n
    Moteur : 10 cylindres en V, 4 ACT - 3499 cm3 - 620 ch - 365 km/h.\r\n
    Les Peugeot, sous la direction de Jean Todt, rapportèrent une forte audience et deux victoires en 1992 et un\r\n
    podium complet en 1993. \r\n
    Pilotes metteurs au point : Jean-Pierre Jabouille - ''Keke'' Rosberg.\r\n
    Consultez les photos de la fabuleuse Peugeot 905 Evo 2 dite ''Supercopter''.
  • peugeot 905ev2.2 supercopter de 1993 musee des 24Heures
    6 - Peugeot 905 EV. 2.2 (EV pour évolution, 2.2 désignant la deuxième évolution, puis le numéro d'ordre des châssis).\r\n
    En 1993 Peugeot Talbo Sport réalise un triplé historique avec les 905 EV1.2, EV 1.7, EV 1.1 devant trois Toyota.\r\n
    Geoff Brabham, Eric Hélary et Christophe Bouchut se sont imposés sur la n°3 devant Thierry Boutsen, Yannick Dalmas, Teo Fabi sur la n°1 et Philippe Alliot, Mauro Baldi, Jean Pierre Jabouille sur la n°2.\r\n
    Dix jours après ce triomphe, Jean Todt quittait la firme française pour prendre la direction de l'écurie de Formule 1 Ferrari.
  • peugeot 905ev2.2 musee des 24Heures du mans
    7 - Peugeot 905 EV. 2.2 ''Supercopter''.\r\n
    La coque de ''Supercopter'' était fabriquée par le constructeur aéronautique Dassault.\r\n
    Le moteur V10 de course de 3.5 litres de cylindrée, à admission atmosphérique, à était développé pour répondre à la réglementation de la FIA pour les sport-prototype et la Formule 1 de l'époque.\r\n
    Vous avez donc sous les yeux une Formule 1 déguisée en Sport-prototypes.
  • portrait de amedee gordini musee des 24Heures
    8 - Portrait du sorcier Amedée Gordini.\r\n
    ''Le sorcier'', surnom affectueusement donné à Amédée Gordini. Il résume à lui seul les talents de pilote, créateur, réalisateur et metteur au point.
  • simca 5 gordini de 1939 musee des 24Heures
    9 - Simca Gordini cinq Le Mans de 1939.\r\n
    Moteur : 4 cylindres - 568 cm3 - 30 ch - 110 km/h.\r\n
    Amédée Gordini a choisi une très petite voiture pour la transformer et l'engager aux 24 Heures. Elle sera remarquée durant trois années en remportant sa catégorie.\r\n
    Pilotes : Albert et Adrien Alin\r\n
    Vitesse moyenne : 88,3 km/h.
  • deutsch bonnet tank de 1949 musee des 24Heures
    10 - Tank D.B. de 1949.\r\n
    Moteur : Traction avant Citroën, 4 cylindres - 1490 cm3 - 50 ch - 150 km/h.\r\n
    Une première pour Deutsch et Bonnet.\r\n
    Pilotes : René Bonnet - Charles Deutsch\r\n
    Abandon 19ème heure.
  • barquette db panhard hbr4 musee des 24Heures
    11 - Barquette D.B. Panhard HBR4.\r\n
    Moteur : Panhard 2 cylindres à plat - 744 cm3 - 60 ch - 190 km/h.\r\n
    Légères, consommant peu et très rapides, ces voitures remportent à plusieurs reprise le classement à l'indice de performance.\r\n
    Classée 9ème en 1959 - Pilotes : Louis Cornet - René Cotton\r\n
    Vitesse moyenne : 145,22 km/h.
  • prototype a turbine socema gregoire musee des 24Heures
    12 - Unique prototype à turbine Socema Grégoire.\r\n
    Moteur : Turbine 1 rotor à kérosène, 100 ch à 25 000 tours/mn - 200 km/h.\r\n
    La turbine d'avion appliquée à l'automobile, et en 1952 un record de profil aérodynamique annoncés à 0,20 valent à Jean Albert Grégoire une reconnaissance pour sa créativité.
  • porsche 917LH langheck ou longue queue.
    13 - Porsche 917LH, sous les couleurs de Martini Racing.\r\n
    Moteur : 12 cylindres à plat, 4 ACT, Turbo, 4907 cm3 - 600 ch - 390 km/h.\r\n
    La Porsche 917 Langheck (longue queue) a été étudiée spécialement pour le circuit du Mans. Son aérodynamique à effet de sol lui permettait de frôler les 400 km/h dans la ligne droite des Hunaudières alors dépourvue de chicanes.\r\n
    Pilotes : Gérard Larouse - Vic Elford\r\n
    Abandon 18ème heure.
  • porsche 936 turbo de 1980 musee des 24Heures
    14 - Porsche 908/80 - 936 Turbo, Martini Racing (1980).\r\n
    Moteur : 6 cylindres à plat, 4 ACT, Turbo, 2142 cm3 - 540 ch - 360 km/h.\r\n
    Produite à seulement 4 exemplaires, la 936 est très performante et apparait en 1976 pour gagner.\r\n
    En 1980 elle se nomme 908/80, ce qui doit s'expliquer par le chassis de base de cette voiture.\r\n
    Classée 2ème en 1980 - Pilotes : Jacky Ickx - Reinhold Joest\r\n
    Vitesse moyenne : 190,971 km/h.
  • ford gt40 de 1967 musee des 24Heures
    15 - Ford GT 40 #1020 de 1967.\r\n
    Moteur : 8 cylindre en V - 4727 cm3 - 335 ch - 290 km/h.\r\n
    Belle, très efficace, et conçue pour battre les Ferrari, ce modèle des sixties et ses dérivés remportent quatre fois les 24 Heures du Mans de 1966 à 1969.\r\n
    Pilotes : Henry Greder - Pierre Dumay\r\n
    Abandon 14ème heure. Elle porte les couleurs de l'écurie Ford France.
  • concept-car ferrari dino de 1965 musee des 24Heures
    16 - Concept-car Ferrari Dino. Prototype 206 GT Pinifarina de 1965.\r\n
    Moteur : 6 cylindres en V, 4 ACT - 1987 cm3 - 180 ch - 230 km/h.\r\n
    Berlinette spéciale du salon de Paris 1965. Concept-car considéré comme un chef d'oeuvre parmi les créations de Pinifarina à Turin.
  • barquette touring ferrari 166mm de 1949.
    17 - Ferrari 166MM Barquette Touring.\r\n
    Moteur : 12 cylindres en V, 2 ACT - 1992 cm3 - 140 ch - 201 km/h.\r\n
    L'une des premières Ferrari engagées aux 24 Heures, en tout point identique à la victorieuse de 1949.\r\n
    Pilotes : Luigi Chinetti - Lord Selsdon\r\n
    Vitesse moyenne : 132,42 km/h.
Remonter