Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

Mercedes-Benz : « Les Belles Étoiles » au Grand Palais - 2/2

  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes 300 SL Paul O’Shea
    26 - 300 SL Ex. Paul O’Shea (1955).
    Couronnée de lauriers, le coupé 300 SL de course se dirige vers une retraite méritée à la fin de l’année 1952 lorsque Max Hoffmann, distributeur de marques européennes aux Etats-Unis, signe, si l’on en croit une anecdote qui court dans les bureaux de la marque depuis l’époque, un chèque pour une commande ferme de 1 000 exemplaires d’une version de série de la 300 SL. Dévoilée au salon de New York de février 1954, le nouveau coupé de Mercedes-Benz révolutionne l’univers du grand tourisme sportif. La 300 SL multiplie les raffinements technologiques. Le châssis en treillis tubulaire est habillé d’une splendide carrosserie magnifiée par la présence de portes papillon. La 300 SL est aussi la première voiture de série au monde à recevoir un système à injection directe d’essence. Pour faciliter l’accès à bord, le volant bascule du haut vers le bas. Aujourd’hui, le coupé 300 SL a conservé son pouvoir d’attraction intact et il reste l’une des voitures que de nombreux collectionneurs rêvent de posséder.
    Cette voiture de série, à peine modifiée par l’adoption d’un arceau de sécurité et quelques chevaux supplémentaires, est confiée à l’Américain Paul O’Shea. Ce pilote va faire des étincelles au volant du coupé allemand, remportant rapidement sa catégorie dans le championnat américain SCCA.
    Années de fabrication : 1954-1957. Nombre d’exemplaires produits : 1 400. Moteur : 6-cylindres en ligne à injection directe de 2 996 cm3. Puissance : 215 ch. Transmission : à 4 rapports. Dimensions (Lxlxh) : 4,52 x 1,79 x 1,30 m. Vitesse de pointe : 235 à 260 km/h (selon rapport de pont. Propriétaires célèbres : le roi Hussein de Jordanie, le Shah d’Iran, le prince de Fürstenberg, Tony Curtis.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes McLaren SLR Stirling Moss
    27 - Mercedes McLaren SLR Stirling Moss.
    Durant l’année 2007, Mercedes commercialise un véhicule vraiment hors-série. Produite à seulement soixante-quinze exemplaires numérotés, l’ultime version de la supercar Mercedes SLR développée avec son partenaire en F1, est une magistrale dédicace à la victoire de la W196 S (numéro de course 722) victorieuse de la célèbre boucle italienne des Mille Miglia de 1955 avec le pilote anglais Stirling Moss. L’héritage transpire jusque dans la ligne semblable à celle d’une barquette de course avec saut-vent symboliques, double bossage derrière le cockpit dépouillé et échappements latéraux. Ressuscitant des sensations de pilotage à l’ancienne, la SLR 722 Stirling Moss est devenue un véritable collector.
    Moteur : V6 essence à compresseur de 5,4 litres. Puissance : 481 kW / 650 ch. Couple : 820 Nm. Boîte de vitesses automatique à 5 rapports. Dimensions (Lxlxh) : 4,82 x 2,19 x 1,22 m. Consommation (cycle mixte) : 14,5 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 348 g/km. Vitessemax.: 350 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 4,7 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles au Grand Palais, Mercedes SLR McLaren
    28 - Mercedes SLR McLaren.
    Présentée en 1999 sous forme de concept, la Mercedes SLR McLaren a donné naissance en 2002 à l’une des supercars parmi les plus fascinantes de l’histoire. Réalisée en association avec McLaren, son partenaire en Formule 1, cette berlinette, conçue comme une vitrine du savoir-faire technologique des deux entités, reçoit les attributs d’une voiture de course. Sa carrosserie empruntant ses références aux Flèches d’Argent qui animent alors le championnat du monde de F1 coiffe une structure monocoque en matériau composite réalisée par McLaren et des trains roulants en aluminium. Le moteur installé en position centrale avant est un V8 à compresseur de 626 ch. Ce fantasme sur quatre roues conserve des gènes Mercedes : les portes en élytre s’ouvrent sur un habitacle accueillant deux personnes dans un luxe inouï.
    Moteur : V8 essence à compresseur de 5,4 litres. Puissance : 463 kW / 626 ch. Couple : 780 Nm. Boîte de vitesses automatique à 5 rapports. Dimensions (Lxlxh) : 4,65 x 1,90 x 1,26 m. Vitesse max. : 334 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 3,8 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes SLS AMG Electric Drive
    29 - SLS AMG Coupé Electric Drive.
    En 2013, Mercedes-Benz nous propulse de plain-pied dans le futur en étant le premier constructeur à commercialiser une voiture de sport électrique. Vitrine du savoir-faire technologique de la marque, ce modèle hors norme est propulsée par quatre moteurs électriques synchrones à aimant permanent logés dans les roues et délivrant chacun 138 kW. La puissance de ce bolide zéro émission produit en série limitée s’établit à 750 ch. Quant au couple, il produit 1 000 Nm dès le démarrage, au lieu de 650 Nm à 4 750 tr/mn avec le V8 de la SLS. La batterie affiche une capacité utile de 60 kWh tandis que la résistance électrique maximale est de 600 kW. Elle se recharge en trois heures depuis le coffret mural de 22 kW proposée en option par Mercedes, et revendique une autonomie de 250 km. Le SLS AMG Coupé Electric Drive montre qu’une voiture électrique peut être ultra dynamique. Elle bénéficie ainsi d’une répartition du couple roue par roue et d’un système très sophistiqué de récupération d’énergie opérant sur quatre niveaux.
    Moteurs : électriques à aimants permanents. Puissance : 552 kW / 591 ch. Couple : 1 000 Nm. Dimensions (Lxlxh) : 4,64 x 1,94 x 1,26 m. Autonomie (cycle européen) : 250 km. Vitesse maximale : 250 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 3,9 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes SLS AMG Coupe Electric Drive
    30 -
  • Les-Belles-Etoiles, Sigle Amg
    31 - Ces trois lettres fêteront l’an prochain leur cinquantenaire.
    AMG est né en 1967 à Burgstall, en Allemagne, de l’association de deux passionnés de sport automobile, Hans Werner Aufrecht (A) et Erhard Melcher (M). L’ultime initiale (G) est celle de Grossaspach, la ville natale d’Aufrecht.
    En 1971, la victoire de leur célèbre Mercedes-Benz 300 SEL 6,8 litres aux 24 Heures de Spa-Francorchamps, l’épreuve reine des épreuves de tourisme, lui attire l’attention d’une clientèle d’amateurs. Au début des années 1990, AMG, devenu réputé pour la réalisation de quelques commandes spéciales, signe une première Mercedes-AMG. A partir de 1999, la société désormais implantée à Affalterbach devient la division performance de Mercedes‑Benz. Aujourd’hui, Mercedes-AMG est la seule entité du secteur à offrir une gamme aussi vaste de modèles sportifs. Les méthodes de production s’apparentent à la haute horlogerie : chaque moteur porte la signature d’un technicien-motoriste qui assure son montage.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes AMG SLS Black Series
    32 - Mercedes-AMG SLS Black Series.
    Chez Mercedes-Benz, la griffe Black Series est attribuée à quelques machines d’exception parmi les plus exclusives. Durant l’année 2012, le coupé SLS AMG a eu le privilège de recevoir ce label après que les ingénieurs ont décidé de transposer sur la route l’expérience acquise avec la SLS AMG GT3 engagée en compétition. Véhicule hors norme, la SLS Black Series est l’une des rares voitures de sport capables de supporter la terrible épreuve du circuit. A son package aérodynamique de voiture de course et à ses pneumatiques Michelin Sport spécialement étudiés pour elle, ce coupé ajoute une cure d’allégement de 70 kilos grâce à l’utilisation de la fibre de carbone et une cure de vitamines de 60 ch. Portée à 631 ch, cette motorisation a été conçue pour supporter de très hauts régimes de rotation (8 000 tr/min).
    Moteur : V8 essence de 6,2 litres. Puissance : 481 kW / 631 ch. Couple : 635 Nm. Boîte de vitesses automatique à double embrayage à 7 rapports. Dimensions (Lxlxh) : 4,64 x 1,95 x 1,26 m. Consommation (cycle mixte) : 13,7 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 321 g/km. Vitesse max. : 315 km/h.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes Au Grand Palais
    33 -
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes Classe G
    34 - Avec la Classe G, l’impossible n’existe pas !
    Présent depuis trente-six ans sur le marché dans une forme quasiment inchangée, ce véhicule a révolutionné l’univers du tout-terrain.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes G63 AMG 6x6
    35 - G 63 AMG 6x6.
    Avec ce véhicule à six roues motrices, la Classe G bascule dans un nouveau monde. Développée par la division sportive AMG, la Classe G 63 AMG 6x6 donne corps aux rêves les plus fous. Au volant de ce véhicule, négocier tous les obstacles et les pièges d’une piste tout-terrain devient un jeu d’enfant. Un V8 AMG biturbo de 544 chevaux (400 kW) anime avec brio ce roi du tout-terrain doté de 5 blocages de différentiels, de passage de roues en fibre de carbone, d’un plancher de coffre en bambou ou encore d’un intérieur unique en cuir designo.
    Moteur : V8 bi-turbo essence de 5,5 litres. Puissance : 400 kW / 544 ch. Couple : 760 Nm.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes G63 AMG 6x6
    36 - G63 AMG 6x6.
    Dimensions (Lxlxh) : 5,79 x 2,09 x 2,34 m. Consommation (cycle mixte) : 19,6 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 458,6 g/km. Vitesse maximale : 160 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 7,9 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes G500 4x4²
    37 - G500 4x4².
    Dans sa version 4x42, la Classe G affiche des capacités de franchissement renforcées. Explorant de nouveaux territoires, ce nouveau modèle se distingue des autres versions de la gamme par son train de roulement variable doté de doubles jambes de suspension et de l’amortissement réglable de série ainsi que par sa garde au sol de 44 cm autorisant une profondeur guéable de 100 cm et ses voies élargies (+ 299 mm). Campé sur des roues de 22 pouces, ce modèle est associé au moteur V8 biturbo 4 litres de 310 kW (422 ch) offrant à la fois un impressionnant déploiement de puissance et une efficience stupéfiante.
    Moteur : V8 essence de 4 litres. Puissance : 310 kW / 421 ch. Couple : 610 Nm. Dimensions (Lxlxh) : 4,5 x 2,1 x 2,23 m. Consommation (cycle mixte) : 13,8 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 323 g/km. Vitesse maximale : 210 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 7,44 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes-Benz S500e Limousine
    38 - Classe S 500 e Limousine.
    Limousine la plus sophistiquée du marché, la Classe S montre aussi l’exemple en matière de réduction de l’empreinte carbone. La déclinaison 500 e propulsée par une chaîne cinématique hybride rechargeable réussit le tour de force d’afficher une consommation normalisée réduite à 2,8 l/100 km, ce qui correspond à émissions de CO2 record de 65 g/km, mais aussi de voyager jusqu’à 140 km/h dans le silence de sa propulsion électrique. Cette démonstration de maîtrise technologique repose sur l’association d’un V6 3 litres essence bi-turbo de 245 kW / 333 ch et d’un module électrique de 85 kW (116 ch), une gestion électronique sophistiquée (4 programmes de conduite) et une grande batterie lithiumion se rechargeant sur le secteur. La S 500 e offre ainsi le meilleur des deux mondes : des performances comparables à une motorisation V8 et une autonomie électrique pouvant atteindre 33 km et permettant de traverser une agglomération sans rejeter un seul gramme de CO2. Le système GPS privilégie certaines stratégies de fonctionnement des moteurs afin de préserver une autonomie électrique suffisante, en prévision, par exemple, de la traversée d’une agglomération. En première mondiale, une pédale d’accélérateur à double impulsion prévient aussi le conducteur qu’il peut se dispenser d’accélérer afin d’économiser de l’énergie.
    Moteurs : V6 essence bi-turbo de 3 litres + moteur électrique. Puissances : Moteur thermique de 245 kW / 333 ch et moteur électrique de 85 kW / 116 ch. Boîte de vitesses automatique à 7 rapports 7G-TRONIC PLUS. Dimensions (Lxlxh) : 5,24 x 1,89 x 1,49 m. Consommation (cycle mixte) : 2,8 l/100 km. Emissions de CO2(cycle mixte) : 65 g/km. Vitesse maximale : 250 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 5,2 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes AMG C43 4M Berline
    39 -
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes AMG SL 63
    40 - Mercedes-AMG SL 63.
    Icône de la famille Mercedes-AMG, le roadster de luxe SL a bénéficié d’une cure de jouvence voici quelques semaines. Sa silhouette d’une élégance intemporelle n’a eu besoin que d’infimes retouches, les designers s’attachant à intégrer des optiques à LED bénéficiant de la technologie Intelligent Light System. Sous le capot majestueux du SL 63 AMG, le V8 essence bénéficie des derniers développements. Il s’agit de la version 5,5 litres bi-turbo de 585 ch qui ouvre la voie à des sensations cheveux au vent vraiment gratifiantes.
    Moteur : V8 essence bi-turbo de 5,5 litres. Puissance : 430 kW / 585 ch. Couple : 900 Nm. Boîte de vitesses automatique à 7 rapports SPEEDSHIFT MCT AMG. Dimensions (Lxlxh) : 4,64 x 1,95 x 1,30 m. Consommation (cycle mixte) : 9,8-10,1 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 229-234 g/km. Vitessemax : 250 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 4,1 secondes.
  • Les Belles Etoiles, Mercedes-AMG GLA 45 4m
    41 - Mercedes-AMG GLA 45 4MATIC.
    Avec le GLA 45, AMG poursuit son offensive dans le segment des SUV compacts de loisir. Ce modèle surélevé offre une expérience de conduite décidément unique. Dans cette enveloppe urbaine, le moteur 4 cylindres ultra-performant développe 280 kW (381 ch) et fait ainsi figure de référence sur ce segment. Généreux en sensations, cela ne l’empêche pas de briller par une consommation contenue.
    Moteur : 4-cylindres essence turbo de 2 litres. Puissance : 280 kW / 381 ch. Couple : 475 Nm. Boîte de vitesses automatique à double embrayage 7 rapports AMG SPEEDSHIFT DCT. Dimensions (Lxlxh) : 4,45 x 1,80 x 1,48m. Consommation (cycle mixte) : 7,4 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 172 g/km. Vitesse maximale. : 250 km/h. Performances (0 à 100 km/h) : 4,4 secondes.
  • Les-Belles-Etoiles, Mercedes Maybach S600 Pullman
    42 - Mercedes-Maybach S 600 Pullman.
    L’an dernier pour le cinquantenaire de l’appellation Pullman, Mercedes a donné naissance au modèle le plus imposant de son histoire. Autour d’un empattement impressionnant de 4 418 mm, la marque a élaboré une limousine allongée de 1 053 mm et rehaussée de 100 mm par rapport à la version Maybach. Mesurant 6 499 mm de longueur, la S 600 Pullman est véritablement un modèle hors-norme en termes de luxe et d’exclusivité.
    Moteur : V12 essence bi-turbo de 5,98 litres. Puissance : 390 kW / 530 ch. Couple : 830 Nm. Boîte de vitesses automatique à 7 rapports 7G-TRONIC PLUS. Dimensions (Lxh) : 6,49 x 1,60 m. Consommation (cycle mixte): 11,7 l/100 km. Emissions de CO2 (cycle mixte) : 274 g/km. Vitesse maximale : 250 km/h.
  • Les-Belles-Etoiles, Habitacle Maybach S600 Pullman
    43 - Conçue pour laisser la conduite à un chauffeur, la 600 Pullman privilégie l’espace arrière. Son aménagement varie en fonction des exigences d’une clientèle constituée principalement de têtes couronnées et de VIP : quatre places en vis-à-vis ou seulement deux sièges Executive pouvant s’incliner jusqu’à 43,5 degrés. Le mini-bar, la télévision, la connectique sophistiquée, la séparation chauffeur, les rideaux, les vitres opaques et l’installation hifi digne d’une salle de concert font bien évidemment partie du catalogue de cette Mercedes-Maybach Pullman motorisée uniquement par le V12 de 390 kW / 530 ch.
  • Les-Belles-Etoiles, Habitacle Maybach Landaulet
    44 - Maybach Landaulet.
    En novembre 2007, Maybach, la marque de luxe de Mercedes-Benz, fait revivre la légende des fameuses carrosseries « landaulet » en vogue durant les décennies 1920 et 1940. A partir de la version longue Maybach 62 S, les designers ont créé l’expression ultime du voyage exclusif. La filiation avec les landaulets du début du siècle est respectée avec cette carrosserie adoptant une capote en toile escamotable pour l’espace arrière tout en conservant la partie avant fermée pour le chauffeur. Véritable chef-d’oeuvre, la Maybach Laudaulet installe les deux passagers arrière dans un luxe inouï. Propulsée par un 12 cylindres biturbo de 6 litres délivrant 450 kW (612 ch), la Maybach Landaulet était produite en commande spéciale dans la manufacture de Sindelfingen selon des méthodes propres à l’artisanat de grand luxe.
  • Les Belles Etoiles sous la Nef du Grand Palais
    45 -
  • Les-Belles-Etoiles, Smart ForTwo Jeremy Scott
    46 -
  • Les-Belles-Etoiles, Smart For Two Jeremy Scott
    47 - Concept car Smart ForTwo signée Jeremy Scott (2013).
  • Les-Belles-Etoiles, Habitacle Smart Jeremy Scott
    48 - Le créateur de mode américain a a habiller l’intérieur de la petite Smart ForTwo d’un blanc immaculé.
  • Les-Belles-Etoiles, Smart ForTwo All Gone
    49 - Premier modèle d’une série spéciale de 10, la Smart ForTwo X All Gone (2016) a été dévoilée à l’occasion du 10ème anniversaire de l’ouvrage All Gone dédié à la Street Culture.
    Son camouflage « IDF Camo » s’inspire des 8 départements franciliens.
  • Les-Belles-Etoiles, Smart ForTwo Brabus
    50 - Smart ForTwo Brabus tailor made en livrée spéciale « vert lizard green ».
Remonter