Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

Le Mans Classic - 123 000 Spectateurs célébrent l'histoire des 24 Heures

Une météo exceptionnelle, deux tours d’horloge remontant le temps de l’histoire de la plus grande course d’endurance du monde sur la période allant de 1923 à 1993, 550 bolides en piste, 1000 pilotes, dix anciens vainqueurs des 24 Heures dont le dernier en date Romain Dumas, la présence attendue du Group C et du Jaguar Classic Challenge courant pour la première fois en lever de rideau de l’évènement, 8 500 voitures représentant 180 clubs de 60 marques, les célébrations du Centenaire BMW et du 50ème anniversaire de la première victoire de la Ford GT40 aux 24 Heures du Mans, la vente aux enchères Artcurial Motorcars, le concours Le Mans Heritage Club, Little Big Mans, l’Exposition Spéciale F.F.V.E. dédiée aux transporteurs des écuries de course, la liste pléthorique d’exposants et d’animations proposées dans le Village… Tous les ingrédients étaient réunis pour que cette grand-messe du sport automobile s’inscrive dans la continuité des précédentes avec un succès toujours croissant. Pour preuve, après avoir accueilli 110 000 spectateurs en 2014, l’enceinte du circuit du Mans a été visitée par 123 000 personnes durant le week-end...

  • Le-Mans-Classic 2016, Course Pilotes Depart Le Mans
    26 - A 16 heures dimanche, le drapeau à damier s’est abaissé sur la 8ème édition du Mans Classic organisée conjointement par Peter Auto et l’Automobile Club de l’Ouest. Un évènement biennal célébrant l’Histoire des 24 Heures du Mans qui s’est enrichi au fil du temps pour proposer une fête toujours plus aboutie et attrayante pour le public et ses participants.
  • Le-Mans-Classic 2016, Depart Type Le Mans Plateau 2
    27 - Départ du plateau 2 (voitures de 1949 à 1956), type Le Mans.
    Bien qu'il s'agisse d'un faux départ, le vrai départ étant lancé, cela met en évidence les risques que prenaient les pilotes à l'époque.
  • Le-Mans-Classic 2016, Ferrari 250 GTE Competition
    28 - Ferrari 250 GTE Compétition.
  • Le-Mans-Classic 2016, Ferrari 250 GT Breadvan
    29 - Ferrari 250 GT Breadvan (1961).
  • Le-Mans-Classic 2016, Group C, Mercedes-Benz C11
    30 - Group C, Mercedes-Benz C11 (1990) pilotée par Shaun Lynn.
  • Le-Mans-Classic 2016, Alpine M63 #469
    31 - Alpine M63 (première voiture de course développée par la firme de Dieppe pour les courses de voitures de sport) de Jean-Charles Rédélé.
  • Le-Mans-Classic 2016, Evocation Ecurie Alpine Renault
    32 - Evocation de l'Ecurie Alpine-Renault avec un camion Saviem SG2 et l'Alpine-Renault A441 C de Marie-Claude Beaumont et Lella Lombardi. L'équipage 100% féminin a défendu les couleurs d'Alpine sur le circuit manceau en 1975.
  • Le-Mans-Classic 2016, Talbo Lago Ex Monoplace Decalee
    33 - Talbot Lago, ex monoplace décalée, qui s’aligna aux 500 Miles d’Indianapolis en 1941, 1946 et 1947, avant de décrocher la 2ème place des 24 Heures du Mans en 1950.
  • Le-Mans-Classic 2016, Reglage Carbu a Loreille
    34 -
  • Le-Mans-Classic 2016, Group C, Rondeau M382
    35 - Group C, Rondeau M382 (1982).
  • Le-Mans-Classic 2016, BMW Art Car Roy Lichtenstein
    36 - BMW Art Car by Roy Lichtenstein.
  • Le-Mans-Classic 2016, Pre-Grille Plateau 5
    37 - La pré-Grille du plateau 5 sous le soleil.
  • Le-Mans-Classic 2016, Group C, Porsche 962C Au Dunlop
    38 - Le règlement du Group C a engendré des voitures légendaires qui ont écrit quelques-unes des plus belles pages des 24 Heures du Mans et du Championnat du Monde d’Endurance. D’abord dominée par les Porsche 956 -malgré la résistance valeureuse des Lancia LC2, la compétition s’est progressivement renforcée pour atteindre des sommets avec la montée en puissance des Jaguar, Mercedes, Toyota, Nissan et Mazda. Aux côtés de ces grands constructeurs, les « artisans » comme Cougar, Dome, Rondeau, Spice ou WM pouvaient encore s’illustrer grâce à une interprétation habile du règlement basé essentiellement sur une limitation stricte de la consommation en carburant. Abandonnée au début des années 90 après une période de cohabitation avec les Sport 3.5 (Peugeot 905, Jaguar XJR-14, Toyota TS010, etc), l’ère des Group C reste considérée comme le véritable Age d’or de l’Endurance pour la plupart des spécialistes de la discipline.
  • Le-Mans-Classic 2016, Lister Jagar Knobbly 1958
    39 - La Lister Jagar Knobbly (1958) devance une Ferrari 205 GT Berlinetta et un Porsche 718 à la sortie de la chicane.
  • Le-Mans-Classic 2016, CD Panhard et Porsche 356
    40 - CD Panhard et Porsche 356 proposées par Artcurial Motorcars.
  • Le-Mans-Classic 2016, Porsche 935 de 1979
    41 - Retour de flamme sur la Porsche 935 (1979) lors des séances de de nuit.
  • Le-Mans-Classic 2016, Porsche 935 Competition Client
    42 - Chez Artcurial Motorcars, c'est avec beaucoup d'émotion que Maitre Hervé Poulain a adjugé la Porsche 935 Compétition Client d'usine (1977). Un « monstre » dérivé de la 911 turbo que le commissaire-priseur a piloté en 1980 avec Pierre Destic et Dany Snobeck sur le circuit de la Sarthe, où elle termina 20ème. Ce bolide qui a participé trois fois aux 24 Heures du Mans (78, 79 et 80) a été acquis pour 1,3 million d'euros par un collectionneur américain.
  • Le-Mans-Classic, Retour de flamme sur la Porsche 935 K3 de 1979
    43 - Porsche 935 Group 5 « silhouette ».
  • Le-Mans-Classic 2016, Chevron B36 BMW
    44 -
  • Le-Mans-Classic 2016, Inaltera et Renault-Alpine A443
    45 - Henri Pescarolo ou Julien Beltoise au volant de l'Inaltera se dispute le freinage avec la Renault-Alpine A443 pilotée par Jean Ragnotti ou Alain Serpaggi.
  • Le Mans Classic, Delage D6 70s
    46 - Prix F.F.V.E. du Concours Le Mans Heritage Club : Delage 3L D6-70s de 1946 (Jean-Michel Collet).
  • Le Mans Classic 2016, Jaguar XJ13
    47 - Jaguar XJ 13 (1966).
    Ce prototype a été conçu par Malcolm Sayer, l'aérodynamicien à l'origine des modèles C et D. Son exceptionnel moteur V12 à quatre-arbres de cinq litres lui a permis d'établir un record de vitesse de plus de 259 km/h sur le circuit d'essai MIRA.
  • Le Mans Classic 2016, Jaguar XJ13 Prototype
    48 - Construite pour les 24 Heures du Mans, elle n'a jamais pris part à cette course, son développement ayant été relégué au second plan en raison de la XJ6.
Remonter