Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

41e Salon Retromobile « Le Passé a toujours un futur » - 1/4

Chaque année, le salon Rétromobile fait son « show » à la Portes de Versailles avec ses collections et animations exclusives qui sont toujours plus nombreuses. Avec plus de 110 000 visiteurs en cinq jours, cette 41e édition confirme encore une fois que la passion pour les belles anciennes a plus que jamais le vent en poupe !
Retrouvez un aperçu de cet univers attractif où plus de 500 véhicules étaient exposés sur un espace encore plus vaste...

Le site de l'organisateur : http://www.retromobile.fr

  • Salon Retromobile, Wolseley Doctor
    1 - Julia, femme et collectionneuse et aux côtés d'un Wolseley Doctor's Coupé. C’est la plus vieille voiture de sa collection, celle qu’elle garde pour les “jours de pluie”.
    Avec son élégance, son sourire et son enthousiasme communicatif, Julia rayonne dans cet univers décrit souvent comme très masculin. Aussi à l’aise sur son tabouret de piano que dans le siège baquet d’un des bolides qu’elle mène avec maestria, cette mélomane prend autant de plaisir à écouter une mélodie de Chopin que le vrombissement sourd d’un 8 cylindres ! Si elle n’a pas la prétention d’être un grand pilote, pour elle la victoire c’est « prendre le départ et être à l’arrivée », peu importe le classement.
  • Salon Retromobile, Maserati A6gcm
    2 - Julia a une écurie d’exception, Maserati A6GCM – 2000cc de 1951, McLaren M3A – 4900cc de 1965 Ex. Patsy Burt, Alta 1,5 GP - 1500cc de 1955.
  • Salon Retromobile, Julia Aston Martin
    3 - Julia n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis, l’odeur d’un parfum de grand couturier l’enchante autant que celle du méthanol ou de l’huile de ricin. Sa passion pour l’automobile remonte à sa plus tendre enfance et le choix éclectique qui guide sa collection est souvent le fruit du hasard et de rencontres. Elle se plait à dire que ce n’est pas elle qui choisit les automobiles mais que ce sont elles qui la choisissent. Pour preuve lorsqu’en 1999 elle acquiert la Bugatti 35B qu’aurait pu conduire à l’époque Elisabeth Juneck ou Tazio Nuvolari, elle réalise que tous trois sont nés un même jour de novembre.
  • Salon Retromobile, Frazer Nash Le Mans 1955
    4 - Frazer Nash Le Mans de Kitty Maurice (1955).
  • Salon Retromobile, Indian Board Track Racer
    6 - Indian Board Track Racer.
  • Salon Retromobile, Rhomboide Losange PFX Studiotest
    7 - La Pininfarina X de 1960 a été dessinée par l’ingénieur Alberto Morelli.
    Ce prototype a fait l’objet d’une étude de carrosserie aérodynamique très aboutie.
  • Salon Retromobile 2016, Les Rhomboides
    7 - Les Rhomboïdes, Ellipsis de 1990 par Philippe Charbonneaux et Automodule de 1968.
    Non ce n’est pas une nouvelle adaptation de « La Guerre des Mondes » d’Orson Welles ni le nom d’une nouvelle planète satellite de Saturne. Depuis que l’automobile existe, les inventeurs n’ont jamais cessé de rechercher de nouvelles solutions techniques qui, selon certains, vont être sans aucun doute révolutionnaires. C’est dans cet état d’esprit que le concept d’un véhicule à quatre roues positionnées en losange est né il y a pratiquement un siècle. Les automobiles à train roulant « Rhomboïde ».
  • Salon Retromobile, Garage Bugatti Ivan Dutton
    10 - Bugatti Type 35.
  • Salon Retromobile, Talbot Lago T26 Saoutchik
    11 - Un an après la vente Baillon par Artcurial Motorcars qui a explosé les records, la Talbot Lago T26 Record Fastback Saoutchik était de retour à Retromobile, présentée sans sa carrosserie, par l'atelier de restauration Provost Automobiles.
  • Salon Retromobile, Napier Gordon Bennett
    12 - La vitesse a toujours été un véritable leitmotiv chez les constructeurs, aujourd'hui comme hier.
    La Napier Gordon Bennett de 1903 présentée par le National Motor Museum of Beaulieu et un véritable témoin des records de vitesse.
  • Salon Retromobile, Darracq V8 1905
    13 - Darracq V8 de 1905.
  • Salon Retromobile, Fiat S76 des records
    14 - Fiat S76 ou la « Bête de Turin ».
    Le monstre mécanique, au moteur démesuré de près de 30 litres, a été conçue par Fiat en 1911, il inspire cet artiste.
  • Salon Retromobile, 40cv Renault 1926
    16 - 40cv Renault des records (1926).
    Dans les années vingt, tout constructeur qui se respecte doit se lancer dans la course aux records, dont la vogue est encouragée par la construction d’anneaux de vitesse. En France celui de Montlhéry, réalisé en 1924, devient le théâtre d’affrontements à grands renforts de chronomètres. Renault n’est pas en reste dans cette course à la vitesse. Pour y participer, on s’appuie sur le fleuron de la gamme, la 40 CV et son énorme moteur de plus de 9 000 cm3 !
  • Salon Retromobile, 40cv Renault Tableau de bord
    17 - En 1926, Plessier et Gartfield, les ingénieurs responsables de l’opération, lancent sur l’anneau une 40 CV très profilée, à carrosserie monoplace et dont le radiateur est ramené derrière le moteur. La voiture s’attribue les 50 miles à 190,013 km/h et les 24 heures à 173,649 km/h.
    La voiture exposée est une réplique exacte de la voiture des records, réalisée dans les années 70.
  • Salon Retromobile, Etoile Filante
    18 - L'Etoile Filante de Renault (1951).
    Au lendemain de la guerre, l’aéronautique a le vent en poupe. Quoi de plus naturel qu’expérimenter ces techniques sur l’automobile ? L’Etoile Filante est un témoin-clé de cette tendance.
    M. de Szidlowski, patron de Turboméca, est un spécialiste reconnu des moteurs à turbine. Confiant dans l’avenir de cette technique, il aimerait y sensibiliser le grand public et se rapproche donc de Renault. Séduit, Pierre Lefaucheux, patron de Billancourt, confie la réalisation d’une voiture expérimentale à trois hommes d’expérience : Fernand Picard, directeur des études, Albert Lory, motoriste hors pair et Jean Hébert, ingénieur qui sera le pilote. Autour d’une turbine de 270 ch naît l’Etoile filante, à structure tubulaire habillée de polyester.
    5 septembre 1956 : le sifflement de la turbine résonne sur le lac salé de Bonneville, aux Etats-Unis. Quelques instants plus tard, le record est battu : 306,9 km/h pour le kilomètre, 308,85 km/h les 5 km ! Aujourd’hui, le record tient toujours !
  • Salon Retromobile, Prototype Record De Vitesse
    19 -
  • Salon Retromobile, Automobile a vapeur La Mancelle
    20 - Le musée national de la voiture du palais de Compiègne présentait une berline de gala de la République française de 1896, la fameuse « Mancelle », une diligence à vapeur.
    Conçue par Amédée Bollée père, cette imposante voiture à vapeur est dévoilée à l’Exposition universelle de 1878 où elle obtient une médaille d’argent. Sous sa carrosserie héritée des victorias hippomobiles, ses caractéristiques préfigurent les automobiles modernes avec sa suspension avant à roues indépendantes, ses roues arrière motrices, et son moteur à deux cylindres verticaux placé à l’avant. La chaudière Field est placée à l’arrière. Amédée Bollée ira même jusqu’à Vienne présenter « La Mancelle » à l’empereur François-Joseph.
  • Salon Retromobile, Gregoire Type 70 1910
    21 - Gregoire Type 70 (1910).
    Ces voitures qui ont cent ans, portent parfois de curieux noms comme Borderel et Cail, De Bazelaire, Lacoste et Batmann ou Delaugére et Clayette. Les carrosseries étaient très rudimentaires et largement inspirées des voitures hippomobiles, les portières et le toit étant très souvent réservés aux automobiles haut de gamme. Tous ces petits constructeurs qui n’ont souvent survécu que quelques années avant de tomber dans l’oubli, sont aujourd’hui les dignes représentant de la modernité dans l’histoire de la locomotion.
  • Salon Retromobile, Richard Brasier Type H
    22 - Richard Brasier Type H de 1903.
    Cette voiture est née de l’association de deux constructeurs d’automobiles : Charles Henri Brasier et Georges Richard. C’est au volant de la Richard Brasier 80 cv que le pilote Léon Thery remporta la coupe Gordon Bennett en 1904. Le modèle présenté est habillé d’une carrosserie « Tonneau » et propulsé par un moteur bicylindre 12 cv de 1700 cm3.
  • Salon Retromobile, Renault Type CE
    25 - Renault Type CE de 1912.
    Le premier prototype construit par Louis Renault date de 1898. La petite voiture était équipée d’un monocylindre De Dion Bouton de 273 cm3 et se propulsait à 50 km/h. A cette époque, le jeune Louis ne se doutait pas que 117 ans plus tard, Renault représenterait un empire industriel international.
    Le modèle présenté est une superbe limousine de voyage de 1912 dont l’imposante carrosserie est signée Kelner. Bois précieux, marqueterie fine, cuivre et cuir ouvragés sont au rendez-vous. La mécanique est à la hauteur : sous le capot type alligator, un imposant 4 cylindres de 5 litres de cylindrée.
Remonter