Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

Tour Auto Optic 2000 - 5ème étape Marseille / Cannes

Jean-Pierre Lajournade remporte son troisième Tour Auto.
La cinquième et dernière étape de la 25ème édition du Tour Auto Optic a tenu toutes ses promesses. Assurément la plus longue et la plus excitante de toutes lors de cette édition Anniversaire qui restera dans les annales pour les participants qui l’ont plébiscité à l’unanimité pour la qualité de son parcours, le choix des lieux de déjeuner et dîner, ainsi que son organisation.
Au programme de cette dernière journée, un départ de la cité phocéenne en début de matinée pour se rendre dans la première épreuve spéciale longue de 8,4 kilomètres : La Couronne. De quoi ravir les amateurs de course de côte avec un revêtement parfait, un tracé en lacets de toute nature, sans oublier la beauté des paysages. Un exercice dans lequel l’équipage britannique Andrew Smith/James Cottingham (Ford GT40) reléguait les deux candidats à la victoire finale, Jean-Pierre Lajournade (Jaguar Type E) et Ludovic Caron (Shelby Cobra), respectivement à 11 et 16 secondes. Une fois terminée cette première des trois spéciales de la journée, le peloton rejoignait le plateau du Castellet et la piste du circuit Paul Ricard. L’occasion pour la Ford GT40 d’enchainer avec une deuxième victoire d’affilée devant Ludovic Caron qui reprenait 23 secondes à Jean-Pierre Lajournade. Du coup, c’est avec 57 secondes d’avance, que ce dernier reprenait la route traversant la Sainte Baume et le Massif de l’Esterel, menant le Tour vers Cannes, théâtre de l’arrivée finale.
C’est un public nombreux et passionné qui s’était donné rendez-vous devant le Palais des Festivals pour applaudir ces stars de l’automobile ressorties du passé. Le temps d’une pause de quelques heures pour se restaurer au buffet dressé sur la Plage du Majestic, autre moment inédit de l’évènement qui a enchanté les concurrents, et ils reprenaient le volant en direction des deux spéciales de nuit spécialement préparées pour cette 25ème édition.
Malheureusement, pour des raisons de sécurité, la première épreuve chronométrée au Col de Vence était annulée. La suivante, et dernière, clôturait cette édition 2016. La spéciale Les Ferres-Roquesteron longue de 13,2 km établissait la hiérarchie définitive. Si le duo Andrew Smith/James Cottingham (Ford GT40) s’imposait pour la troisième fois de la journée, avec un écart significatif de 15 secondes sur Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet, cela n’empêchait pourtant pas le Parisien de remporter pour la troisième fois le Tour Auto. Son adversaire Ludovic Caron avait quant à lui cédé 1 minute 23 dans la dernière épreuve spéciale. Un résultat qui scellait définitivement la nouvelle victoire de l’équipage de la Jaguar Type E qui avait mené du premier au dernier jour.
Dans le Groupe G, l’équipage Eddy & Jean-Jacques Benezet (Porsche 911 ST 2,5L) a finalement pris l’avantage lors de la dernière étape sur le duo Arnaud Gauduel/ Alexandre Delaye (BMW 2800 CS) pour remporter la victoire au classement général de sa catégorie. Tandis que dans le Groupe H, la victoire revenait à Florent Jean/Philippe Talabard (Ferrari 308 Gr. IV Michelotto). Le classement à l’indice de performance était remporté par la Porsche 356 Pré-A de Jean-François Penillard/Mathieu Verlaine. Autre vainqueur de l’édition 2016, l’équipage argentin Martin H. et Francisco Sucari sur sa Ferrari 250 GT Berlinetta parvenait à se hisser en tête du classement général de la catégorie Régularité à l’issue de cette ultime journée.
Au final, cette 25ème édition restera comme un grand cru teinté d’une saveur unique. Partis du Grand Palais de Paris cinq jours auparavant, les 237 concurrents conserveront de ce nouveau parcours passant par les villes étapes de Beaune, Lyon, Valence, Marseille, avant de rejoindre Cannes, des souvenirs impérissables… De victoires pour certains, d’émotions partagées, de lieux et de paysages merveilleux pour l’ensemble des participants. De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur a été célébré à l’arrivée : l’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet sur sa Jaguar Type E. Déjà vainqueur en 2010 avec une Lotus Elan et 2015 sur une autre anglaise, Jean-Pierre Lajournade remporte sa troisième victoire dans le Tour Auto Optic 2ooo. Un succès acquis de haute lutte face à l’équipage Ludovic Caron/Charles de Villaucourt (Shelby Cobra).
L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau séduit un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement à l’arrivée des étapes, mais également sur les circuits de Dijon-Prenois, de Bresse, de Lédenon et du Paul Ricard. Les médias ont largement couvert l’évènement. Certains étant même engagés dans l’épreuve pour vivre cette expérience unique de l’intérieur.

  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Gsc_0001
    126 -
  • Tour Auto Optic 2000, 1 201 2
    127 -
  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Dsc_0002
    128 -
  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Dsc_0012 2
    129 -
  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Dsc_0026
    130 -
  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Dsc_0017
    131 -
  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Dsc_0162 2
    132 -
  • Tour Auto Optic 2000, Copyright Julien Hergault Dsc_0176
    133 -
Remonter