Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Artcurial Motorcars au Salon Rétromobile 2020 - 1/2

Depuis déjà dix ans, le département Automobile de Collection d’Artcurial organise la vente « officielle » du Salon Rétromobile devenue un rendez-vous incontournable pour les collectionneurs et amateurs internationaux de belles automobiles. Les deux ventes ont rassemblé près de 160 voitures de collection et une large sélection de pièces d’automobilia. Parmi les pièces les plus alléchantes soumises au feu des enchères, les voitures sportives occupent les premières places du podium, alors que des vedettes du catalogue non pas trouvés preneur. Avec 70% de lots vendus, la maison française a réalisé près de 22,9 millions d'euros de chiffre d'affaires et confirme sa position de leadership sur le marché parisien. Sauf indication contraire, les prix sont indiqués frais inclus.

Le site de l'organisateur : https://www.artcurial.com/fr/artcurial-motorcars

Artcurial
1 - La star de cette vacation est une Ferrari 275 GTB de 1965 #6785, délivrée neuve dans sa configuration la plus sportive avec six carburateurs.
Artcurial
2 - La berlinette en aluminium réalisée par Scaglietti affiche fièrement sur sa malle arrière un palmarès historique, particulièrement impressionnant puisqu’elle a participé à plus de 40 courses internationales entre 1965 et 1968, aussi bien en rallyes, que sur circuits ou en courses de côte. La #6785 figure dans le Ferrari Yearbook en 1966, après avoir remporté la classe GT des 1000 km de Monza cette année-là. La voiture a également participé au championnat d’Europe de courses de côte (Mont Ventoux, Ollon-Villars, Cesana Sestriere), et au Rallye Lyon Charbonnière – Stuttgart Solitude.
Artcurial
3 - Après plusieurs minutes de suspense et de nombreuses enchères en salle et par téléphone, ce joyau de sportivité au Palmarès exceptionnel, a été saluée par la plus belle enchère de la vente, à 2 502 800 €.
Artcurial
4 - Autre belle enchère de cette dixième vente Rétromobile, une Porsche 906 de 1966 au palmarès saisissant et dans un état de préservation impressionnant. C'est un collectionneur américain qui a finalement remporté le lot a 1 730 600 €.
Artcurial
5 - Autre star de la vente, cette F1 Ferrari 126 C3-068 de 1983 a trouvé preneur pour 1 438 900 €, doublant ainsi son estimation. Cette impressionnante monoplace, qui provient de la prestigieuse collection du Manoir de l’Automobile de Lohéac, fut engagée par la Scuderia au championnat du monde 1983 avec comme pilotes Patrick Tambay et René Arnoux. Ce dernier gagna à son volant le Grand Prix d’Allemagne ainsi que celui des Pays Bas 1983. Avec les 126 C2B et 126 C3, la Scuderia Ferrari domina la saison 1983 remportant le classement des constructeurs.
Artcurial
6 - La Maquette du célèbre bateau de course Timossi Ferrari Arno XI a été adjugée 1 430 €.
Artcurial
7 - Sculpture en fil de fer qui reprend les formes évocatrices du museau d'une Ferrari 250 GTO.
Artcurial
8 - A l’occasion de cette vacation, les deux Ford ayant appartenu à Johnny Hallyday ont enflammé le public de la vente !
Et notamment la Ford Mustang GT 390 Gr1 avec laquelle la star a décroché la 2e place au Grand Prix de l’ACF à Montlhéry en 1967. Remarquablement préservée, la seule survivante des Mustang de l’Écurie Ford France dans sa configuration d’origine, est tombée à 244 400 € au marteau.
Artcurial
9 - La Jaguar XJ 220 C (pour « Compétition ») ayant couru aux 24 Heures du Mans entre les mains de Paul Belmondo, Jay Cochran et Andreas Fuchs s'est vendu 1 085 800 €.
Artcurial
10 - Delahaye 135 S de 1936, châssis #46625. Cette voiture de course emblématique, a pris part en 1937 aux célèbres 24 Heures du Mans, à la Coupe de Printemps et d'Automne à Montlhéry, et témoigne de l’implication en compétition d’une des marques françaises les plus prestigieuses des années 30. Elle fait partie des 16 authentiques Delahaye 135S produites par le constructeur. Ce modèle mythique de l'entre deux Guerres a changé de mains contre 917 800 €.
Artcurial
11 - Cette Bugatti a commencé sa carrière sportive entre les mains de l'épouse de John Houldsworth, sous la forme d'une type 37 avec un 4-cylindres de 1.5 L. Puis, Jack Lemon Burton, l'a largement transformée pour accueillir un 8-cylindres 3L dotée d'un compresseur de Bugatti 44. La mécanique a reçu une carrosserie monoplace et Jack Lemon Burton a pris part avec sa machine à plusieurs courses de côte et sprints, ce qui lui a permis de signer quelques succès.
Artcurial
12 - Ce torpédo Bugatti Type 57 Tourer a remporté la victoire au Critérium international de tourisme Paris-Nice, dit simplement « Paris-Nice », de 1935 avec son propriétaire, Gaston Descollas alors agent Bugatti à Marseille et pilote amateur en rallye.
Artcurial
13 -
Artcurial
14 -
Artcurial
15 - Les voitures ayant participé aux 24 Heures de Mans restent très convoitées, on compte parmi elles la B.D HBR4 Coach surbaissé dit « Le Monstre » de 1959. Ce coach a entre autres pris part au Tour de France Auto, au Rallye Monte-Carlo, au Rallye Lyon-Charbonnières, aux 1000 km de Paris et aux 24 Heures du Mans 1961. Menée tambour battant par André Guilhaudin et Jean-François Jaeger, l'auto décroche en terre mancelle la deuxième place à l'indice énergétique et 20ème au général après avoir parcouru 3268,860 km à la moyenne de 136,203 km/h.
Artcurial
16 - Le volant du « Le Monstre » de 1959 est entre des nouvelles mains pour 172 800 €.
Artcurial
17 -
Artcurial
18 - Rondeau M378/001 le Mans GTP de 1978 (invendu).
Cette star de l'Endurance, construite par Jean Rondeau, un passionné de sport automobile, détient le record absolu de participations aux 24 Heures du Mans avec 10 participations !
Et la M378/001 ne sait pas contenter de participer à de la course mancelle, en 1980, elle se classe troisième et première en GTP, puis en 1981, entre les mains de Philippe Streiff, Jean-Louis Schlesser et Jacky Haran, elle termine deuxième au général et première en GTP.
Artcurial
19 - Même sanction pour la collection de trois prototype TOJ du Team Warsteiner/ Obermoser.
Artcurial
20 - Cette BMW 530 Production de 1979 (adjugée 131 120 €), qui a participé au Championnat de France des voitures de production dans les années 80, a vu plusieurs grands noms du sport automobile passer dans son siège baquet pour truster les podiums, Claude Ballot Lena, Jean-Claude Andruet, René Metge, Jean-Louis Schlesser.
Remonter