Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

Collection Rédélé, un hommage aux mythiques Alpine.

A l’occasion du salon Rétromobile, Rallystory avait convié dans un lieu chargé d’histoire, les journalistes et professionnels européens de l’automobile à la présentation du programme 2013.
Une opportunité que je me propose de partager avec vous au travers de quelques photos, le plateau exceptionnel de la rue Forest ayant évolué depuis ma dernière visite.

Le site de l'organisateur : http://www.rallystory.com/

  • Philippe Charbonneaux presentation rallystory
    1 - Cette 3e conférence de presse de Rallystory était présidée par Hervé Charbonneaux qui nous a présenté le calendrier 2013 et les trésors cachés de la collection privée Rédélé consacrée à l'aventure Alpine.
    A l’honneur en 2013 le Rallye de Paris dont le premier départ fut donné il y a 20 ans déjà !
    Un anniversaire fêté comme il se doit lors des Rallyes de Paris GT et Classic qui ouvriront la saison.
    Deux nouveautés sont au programme, le 1er GP Historique de Marrakech et The Moroccan Tour, organisé tout spécialement pour le French Rolls-Royce Driver's Club.
  • prototype le marquis, collection Redele rue forest
    2 - Le prototype Rédélé Spéciale baptisé ''The Marquis'' (1953/1954) a été récemment retrouvée aux Etats-Unis.
    Ce coach qui était exposée au New-York Motor show de 1954, devait être commercialisé sous licence aux Etats-Unis.
    Bien que la fabrication de ''The Marquis'' fut un échec, il symbolise les premières tentatives de Jean Rédélé de créer sa propre marque automobile.
    Cette face avant semble néanmoins différente de photo d'époque !
  • profil prototype le marquis, collection Redele
    3 - Le coach ''Le Marquis'' utilise une base de 4 CV Renault, plate-forme et mécanique.
    C'est le carrossier italien Allemano qui a réalisé la coque sur la base du dessin de Giovanni Michelotti.
  • Tableau de bord prototype la Marquis, collection Redele
    4 - Le tableau de bord du prototype Le Marquis.
    Vous remarquerez au passage que les éléments en couleurs, ont fait leur retour dans les habitacles des citadines ''branchés'' du XXIe siècle.
  • Prototype The Marquis et limousine Renault Vivastella
    5 - La lilliputienne ''Le Marquis'' côtoie l'imposante limousine d'avant-guerre Vivastella.
  • feux avant prototype le marquis et alpine A108
    6 -
  • berlinette alpine A108 Tour de France, collection Redele
    7 - Berlinette ''Tour de France'' A108, 1961.
    Deux équipages Alpine étaient au départ de la 9e édition du Tour Auto (1960).
    Le parcours d'environ 5080 km était scindé en 4 étapes : Nice - Spa, Spa - Rouen, Rouen - Clermont-Ferrand et Clermont-Ferrand - Biarritz. Les deux berlinettes ne passeront pas la ligne d'arrivée. Un peu à l'image des Berlinetta Ferrari 250 GT Tour de France qui se sont imposés pour la 5e fois en 1960, le nom de cette épreuve populaire sera associé à dénomination berlinette A108.
    Au 2e Tour Auto, 1952, Jean Rédélé et Paul Moser sur une 4CV 1063 ont décroché la 3e place au général et la 2e en 1953 dans la catégorie Voitures de série.
  • berlinette alpine A110, collection Redele
    8 - La berlinette A110 1100 de 1962. L'avant épuré reste très proche esthétiquement de l'A108.
  • tableau de bord berlinette alpine A110, collection Redele
    9 - Les gros compteurs de la berlinette A110 1100 reste bien visible derrière le volant en bois.
  • Alpine A108 Cabriolet et berlinette A110, collection Redele
    10 - Cabriolet A108 de 1958.
  • berlinette Alpine A110, collection Rédélé
    11 - En cette année 2013, comment ne pas évoquer le triplé des berlinettes au rallye de Monte-Carlo et le 1er titre de Champion du Monde des Rallyes remporté en 1973.
  • prototype berlinette Alpine A110
    12 - Prototype A110 équipé de roues à serrage centrale (1967).
  • alpine renault a310 v6, collection Rédélé
    13 - Une dizaine de modèles différents sont allignés, du premier 4 cylindres qui avait la lourde tâche de succéder à l'A110, en passant par les séries spéciales et les dernieres séries V6.
    Le parterre d'A310 est impressionnant !
  • alpine a310, collection Rédélé
    14 - Tout comme la vue féérique sur le coeur de la capitale qu'offre le dernier étage du garage de la rue Forest.
    Les A310 4 et 6 cylindres sont reconnaissables à leur rampe de phare.
  • feux avant prototype Alpine M64
    15 - Alpine M64.
  • collection prive alpine rue forest
    16 - Un patrimoine familial unique qui regroupe les modèles phares de l'histoire d'Alpine, du coach routier au prototype d'endurance, sans oublier les modèles sous licence, Interlagos, Dinalpin, les monoplaces et les fabuleuses berlinettes victorieuses en rallye.
  • prototype M64 #1710 et berlinette A110
    17 - Du circuit au rallye, les programmes de compétition sont indissociables de l'image sportive de la marque Alpine.
  • moteur Gordini, prototype alpine m64
    18 - Au milieu du châssis tubulaire du prototype M64, vous pouvez distinguer le 4 cylindres de Renault 8 préparé par le ''sorcier'' de l'époque, Amédé Gordini.
    Les crabots défectueux de la boîte 5 vitesses VW-Hewland, imposeront un long arrêt aux stands à l'équipage Jean Vinatier - Mauro Bianchi qui pilotaient cette voiture au Mans 1964. Ils termineront en 25e et dernière position sans être classés (distance parcourue insuffisante).
  • Prototype Alpine A210, collection Rédélé
    19 - Si on se fie à la déco, bandeau jaune et 1500, il s’agit de l'unique prototype A210 1500 #1726 qui a remporté la classe 1600 cm3 au Mans 1967 (Jean Vinatier - Mauro Bianchi).
  • moteur Gordini 1500cc, prototype Alpine A210
    20 - Pour les 24 Heures du Mans 1967, le prototype A210 était motorisé par bloc 4 cylindres de 1500cc préparé lui aussi par Amédé Gordini.
  • monoplace Alpine renault a366 et a364
    21 - Monoplace Alpine A366, Ex Patrick Tambay et l'A364 d'Alain Serpaggi.
  • feux avant prototype Alpine m63
    22 - Alpine M63
  • prototype Alpine m63
    23 - Il y a un demi-siècle l'équipe Alpine s'engouffra dans la course la plus médiatisée au monde avec le premier Prototype M63, pour le Mans 63.
    Comme la très justement fait remarquer notre maitre de cérémonie, le programme d'endurance, a démarré grâce à la vente en 1961 de la licence de fabrication des Alpine aux brésiliens (baptisé Interlagos), le produit de cette licence a été réinvesti dans le projet des 24 Heures du Mans.
    Les budgets compétitions étaient entièrement financées par la marque Alpine, une contrainte non négligeable face à des Jaguar, Ferrari, Ford, Aston Martin...

    News du 08/03/2013 - ''Alpine'' de retour aux 24 Heures du Mans !
    50 ans après le premier engagement de la marque dans l'épreuve et 35 ans après la victoire historique de l'Alpine-Renault A442 n°2 pilotée par Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud, la marque française a annoncé ce vendredi 8 mars, son retour aux 24 Heures du Mans dès l'édition des 22 et 23 juin 2013 en catégorie LM P2.
    La marque de Jean Rédélé, relancée le 5 novembre dernier par Renault avec la création de la Société des Automobiles Alpine-Catheram, permettra aux supporters français de vibrer de nouveau pour une équipe aux couleurs du célèbre bleu de France !
  • mini Alpine et Alpine m63, collection Rédélé
    24 - Le concept Mini Alpine (1970-1972).
    Etude d'un véhicule urbain basé sur la plate-forme de la Renault 4. Le dessin et les dimensions avant-gardistes sont issus de l'imagination de Jean-Claude Binet.
  • renault r5 alpine turbo, collection Rédélé rue forest
    25 - Les R5 Alpine et Alpine Turbo qui arbore le A barré, étaient dans la collection Rédélé bien avant le phénomène Youngtimer.






    La passion qui anime Jean-Charles Rédélé, le fils de Jean Rédélé, pour les Alpine demeure bel et bien présentes, par conséquent, il n'est pas rare de voir une de ces fabuleuses voitures engagées sur une épreuve historique, je vous invite donc à parcourir les reportages suivants pour en savoir plus et les voir en action...
Remonter