Bandeau PixAuto.net

Le Mag 100% numérique sur la moto et l'automobile

20e Salon Moto Legende, Indian et Zündapp en vedette !

Pour célébrer la vingtième édition du Salon Moto Légende, les éditions LVA, nous ont offert plus de temps pour flâner et échanger au milieu des motos qui font rêver ! Justement, cette année en arpentant les 15 000 m² vous pouviez découvrir : le riche passé et l’évolution du plus ancien constructeur américain, célébrer de nombreux anniversaires, explorer de belles histoires qui suscite toujours la passion des motards, acquérir lors de la première vente aux enchères du Salon un des 140 lots proposés et ce n’est pas fini...

Le site de l'organisateur : http://www.salon-moto-legende.fr

  • 20e Salon-Moto-Legende, Motos Indian Scout the solo twin
    1 - C’est en 1901, que George Mallory Hendee et Carl Oscar Hedström fonde à Springfield dans le Massachusetts la marque Indian Motorcycle Manufacturing Company. Souvent en avance sur son temps et ses concurrents, elle a pourtant disparu au milieu des années 50, avant de revenir sur le devant de la scène, en restant attachée à son riche patrimoine. C’est toute cette histoire à la fois chaotique et passionnante que vous pouviez revivre au Salon Moto Légende, à travers une vingtaine de modèles emblématiques présentés au coude à coude avec la toute nouvelle gamme.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Motorcycle
    2 -
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Board-track Racer de 1917
    3 - Aux Etats-Unis, les courses sur les anneaux de vitesse en bois ont donné naissance à des motos de course spécifiques, les Board-track Racers. Ces motos avaient en commun la recherche du poids minimal. Cette Indian Board-track Replica (1917) ne pourrait être plus dépouillée : cadre abaissé, aucune suspension avant ou arrière, petit réservoir, pas d’échappements… plus civilisée que les modèles des débuts à transmission directe, sans frein, carbu toujours ouvert avec un simple bouton de masse pour contrôler le V-Twin de 1 000cc qui propulsait le tout à des vitesses inavouables !
  • 20e Salon-Moto-Legende, ACE Type Sport the solo twin
    4 - ACE Type Sport de 1925.
    La ACE a été conçue par les frères Henderson. Indian rachète la marque en 1927, juste avant le krach boursier. Bien qu’elles soient marquées Indian ACE, les motos produites alors sont strictement des ACE et restent bleues. 1928, elles deviennent Indian tout court et sont peintes en rouge maison. En 1929 le 4 cylindres en ligne ACE reste inchangé mais la moto adopte les garde-boue et la fourche Indian et reçoit un nouveau réservoir. Les dernières Indian 4 cylindres sont les descendantes directes des ACE.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Henderson Type KJ Streamline
    5 - Henderson Type KJ Streamline à moteur 4 cylindres en ligne de 1300cc (1930).
  • 20e Salon-Moto-Legende, Compteurs Henderson Type KJ de 1930
    6 - Le réservoir en forme de goute d'eau « Streamline », supporte les différents compteurs.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian 4 Cylindres Semi-culbute
    7 - Indian 4 Cylindres Semi-culbuté Type 401 de 1929.
    La première Indian 4 mise sur le marché ne sera d’ailleurs qu’une ACE avec un seul changement : le réservoir est désormais marqué Indian ACE mais la couleur reste bleue. Ce n’est qu’en 1928 qu’elles seront peintes en rouge Indian et nommées Indian tout court. En 1929, la moto adopte les garde-boue et la fourche Indian à biellettes, roue tirée et ressort à lames et reçoit un nouveau réservoir. Cependant le moteur 4 cylindres ACE reste inchangé, c’est le bibloc de 1 200 cm3 qui avait été conçu par William Henderson en 1920. Sa distribution est semi-culbutée, admission culbutée et soupapes d’échappement latérales. Cette disposition subsistera jusqu’aux dernières 4 cylindres de 1942 si l’on excepte la parenthèse du moteur upside-down de 1936-37. Jusqu’à la sortie des derniers modèles, en 1942, le 4 cylindres restera celui des origines avec de légères modifications : cylindrée portée à 1 300 cm3 et ailetage plus étoffé.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Type 401 de 1929
    8 -
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian 340 Type CAV de 1940
    9 - Indian 340 Type CAV de 1940.
    Suite à la commande française de 5 000 side-cars (soit la capacité de fabrication annuelle), Indian ne pouvait livrer que des 1 200 Chief civiles modèle 1940, militarisées par une peinture vert-olive, l’abandon des garde-boue ainsi que les modifications demandées par l’armée française, tan-sad, filtre à huile, boîte à outils et plaque d’instructions à l’arrière de l’avertisseur. Tous les chromes furent conservés. La plupart des CAV sont maintenant en solo alors que la commande française ne portait que sur des side-cars. Que signifient les initiales CAV propres aux françaises ?
    Aucune certitude mais les spécialistes penchent pour «Continental Army Version» ou «Chief Army Vehicle».
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Chief
    10 - Indian Chief CAV.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Chief de 1946
    11 -
  • 20e Salon-Moto-Legende, Attelage Indian 446 Et Side Car Goulding
    12 - La 4 cylindres, c’était l’Indian au superlatif. Avec le sidecar Goulding Rocket, elle forme un bel ensemble cossu. La 4 cylindres Indian est la descendante directe de l’ACE de 1927 des frères Henderson. Avec une quarantaine de chevaux, du couple et de la souplesse, le 4 cylindres était à l’aise pour tirer un side-car comme ce confortable Goulding Rocket. James Goulding commença la construction de sidecars à Melbourne (Australie) en 1910, avant de s’établir en 1926 à Saginaw (Michigan) où le dernier side-car fut fabriqué en 1956. Goulding fournit de nombreux side-cars à l’armée américaine.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Chief 346 Blue Rainbow
    13 - Indian Chief Type 346 Blue Rainbow, équipé du célèbre bicylindre en V refroidi par air.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Chief 346 Blue Rainbow 1946
    14 - Le fils du fondateur, Bob, débuta dans l’affaire en 1944 et c’est lui qui imagina la peinture Rainbow, arc en ciel qui fut un très grand succès. La moto exposée est une Chief modèle 1946 dont on remarque la nouvelle génération de fourche à parallélogramme qui remplace l’ancienne à roue tirée, biellettes et ressort à lames. La partie mécanique est inchangée, c’est celle de la Chief, la carrosserie reste la même et conserve évidemment les longs garde-boue à jupe qui sont emblématiques du modèle.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Power Plus de 1917
    15 - Les 1 000 Indian Powerplus sont arrivées en France en 1917 avec les Américains et les Harley-Davidson. Les Indian étaient d’ailleurs les plus nombreuses, la marque de Springfield ayant fourni 40 000 motos à l’armée américaine. à la fin de la guerre, elles sont restées sur place et ont été vendues en lots à bas prix : une affaire pour les acheteurs, mais une dure concurrence pour nos constructeurs. Comme toutes les américaines, la Powerplus était nettement supérieure aux nôtres, à la fois puissante, endurante, rapide et très moderne. Un 1 000 bicylindre en V à soupapes latérales très solide et graissé par pompe mécanique, démarrage au kick, boîte à trois vitesses, embrayage increvable et poignées tournantes pour commander les gaz alors que les européennes attendront 20 ans avant de commencer à abandonner les manettes ! Autre innovation de taille, la suspension arrière oscillante, depuis 1913. Le tout soigneusement construit en bon acier américain : 100 ans plus tard, les Indian Powerplus sont toujours vaillantes, freinage mis à part.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Racer 1912 Replique
    16 - Indian 1000 Racer Replica (1912) avec un cadre simple berceau sous le moteur V-Twin.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Attelage Indian
    17 - Attelage Indian Powerplus 1000cc (1916 - 1919).
  • 20e Salon-Moto-Legende, Indian Power Plus avec Side-Car
    18 - Synonymes d’avant-gardisme technique et de qualité exceptionnelle, cette Indian Power Plus 1000cc avec Side-Car de 1917, a été vendu 31 200€. Pour la première fois, une vente aux enchères a eu lieu sur le Salon Moto Légende. Les experts de la maison bellifontaine Osenat ont dispersé une bonne quarantaine de machines.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Side-Car bi-place Steib TR502
    19 - L’exposition consacrée aux 100 ans de la marque Zündapp, organisée par le club des Amis de la Zündapp, a permis d'admirer une dizaine de modèles de la marque allemande (aujourd’hui italienne). Notamment cet attelage surnommé l'éléphant vert, qui est composé d'un side-car Steib TR502 bi-place et d'une KS 601.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Zundapp KS601
    20 -
  • 20e Salon-Moto-Legende, Zundapp KS50 Water Cooled de 1980
    21 -
  • 20e Salon-Moto-Legende, Zundapp GS125 de 1976
    22 - Zündapp GS125 de 1976.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Zundapp des Records
    23 -
  • 20e Salon-Moto-Legende, Zundapp KS50 Des Records 1965
    24 - L'occasion aussi de redécouvrir la Saline Zündapp, la dernière création des Triplettes de Bonneville, une réplique de la Zündapp 50 cc des records de 1965 avec laquelle les Amis de la Zündapp roulent sur le lac salé de Bonneville.
  • 20e Salon-Moto-Legende, Zundapp 250 S de 1956
    25 - Zündapp 250 S de 1956.
Remonter