Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Les Panhardissimes

Le club AutoDream et ses bénévoles organisent une fois par an, une exposition qui retrace l’histoire de l’automobile et des hommes qui sont apparus à leurs côtés. Cette année le gymnase Maurice-Picard à Montlhéry a accueilli en présence des pilotes, Jean-Pierre Beltoise, Jean Vinatier... les voitures à moteur Panhard, et divers témoignages photographiques, publicitaires et audiovisuels d’époque, pour l'expo « Les Panhardissimes ».
Après une exposition statique et une conférence/débats, les Panhardistes se sont rendus le dimanche 12 octobre, sur le mythique autodrome de Linas-Montlhéry pour y effectuer une grande parade. De cette façon ils ont roulé sur les traces des vaillantes Panhard et Levassor, D.B et C.D qui se sont distinguées en remportant de nombreux records et victoires en course.
L'autodrome d'Alexandre Lambin qui fête ses 90 ans cette année, avait été l'objet de la même attention par l'association AutoDream en 2009.

Le site de l'organisateur : http://autodream.over-blog.com/

Les
1 - La marque D.B a été créée à Champigny-sur-Marne, par Charles Deutsch, ingénieur, polytechnicien et René Bonnet, garagiste / mécanicien. A la fin de l'année 1949, le constructeur D.B adopte le moteur flat-twin Panhard.
AutoDream
2 - Le cabriolet D.B HBR carrossé par Antem est tracté par un moteur de Dyna Panhard, c'est la première voiture de tourisme commercialisée en 1950/1951, par la marque.
Les
3 - D.B HBR «Le Mans ».
En 1953, deux barquettes en aluminium motorisées par un bicylindre Panhard de 745 cc participent aux 24 Heures du Mans, la numéro 58 pilotée par Marc Gignoux et Marc Azema se classe 19e au général et 6e à l’indice de performance. La même année, sous les couleurs de l’écurie Jeudy Bonnet, Marc Gignoux et Claude Storez terminent 5e de la catégorie Sport du Tour de France Automobile 1953.
Les
4 -
AutoDream
5 - Exposition de cartes et de guides par le Musée Michelin.
Le guide rouge a été créé par les frères André et Edouard Michelin fabricant de pneumatiques à Clermont-ferrant en 1900. Ce premier guide Michelin qui recence des informations pratiques pour les chauffeurs a été tiré à 35 000 exemplaires et distribué gratuitement. La première carte routière à vue le jour en 1905.
AutoDream
6 - D.B HBR 4 de 1955.
Ce coach est fabriqué avec une carrosserie en fibre de verre et polyester sur un châssis à poutre centrale. Il est équipé d’un toit panoramique et de phare escamotable.
Les
7 -
AutoDream
8 - Alors que ce coach D.B HBR 5 dispose de phares encastrés « sous bulles » en plexiglas.
AutoDream
9 - Coach D.B HBR 5 de 1958.
Une grande partie de ces voitures ont été utilisées en rallyes et même sur circuits. Et sont encore de nos jours régulièrement engagées sur les courses de véhicules historiques comme « Le Mans Classic ».
Les
10 - Panhard « Panther », Ex. voiture des frères Chancel.
Le 14 juin 1953, aux 24 heures du Mans, Pierre et Robert Chancel sur une Panhard X88 n°61 ont remporté l’indice de performance avec deux millième de points d’avance sur la D.B HBR n°57 de René Bonnet et André Moynet.
Les
11 - L’aluminium est omniprésent dans la voiture afin de diminuer le poids et minimiser la consommation en carburant.
Les
12 - De la même façon, l’aérodynamique est particulièrement soignée.
Les
13 - D.B Coach HBR dit « Le Monstre » (1959).
Ce coach à la ligne transfigurée a terminé 20e au général et 2e à l’indice énergétique aux 24 heures du Mans 1961.
Le numéro 48 était piloté par Jean François Jaeger et André Guilhaudin.
Les
14 -
AutoDream,
15 - Le cabriolet D.B « Le Mans » a été présenté au grand public lors du Salon de l’Automobile 1959. Le modèle exposé avec ses simples phares, ses poignées extérieures et ses baguettes chromés est du type « Luxe ». La gamme a compté trois variantes, Racing, Luxe et Grand Luxe.
AutoDream
16 - Cette monoplace D.B conçue pour la formule junior n’a affronté la concurrence qu’une seule fois, au Grand Prix de Rouen 1961, avec à son volant Gérard Laureau.
Les
17 - Le bicylindre Panhard de la Formule Junior est installé dans un châssis tubulaire en position centrale arrière, la puissance serait d’environ 80 cv.
Les
18 -
AutoDream
19 - De la même façon la monoplace Hampe à moteur Panhard a été construite pour la Formule Junior début des années 60.
Les
20 - Panhard PL 17 cabriolet « Tigre ».
La PL17 qui a été fabriquée Porte d’Ivry à Paris de 1959 à 1965 était déclinée en berline, cabriolet, break, fourgonnette et pick-up. Les dernières versions du bicylindre à plat refroidi par air de 848 cc qui anime ces voitures, développe 50 cv et 60 cv en version « Tigre ».
AutoDream
21 - En 1962, les deux hommes mettent fin à l’aventure, la marque D.B disparaît.
René Bonnet fonde la marque éponyme et Charles Deutsch va de son côté construire pour Panhard la voiture pour les prochaines 24 H du Mans. Trois Panhard C.D à moteur « Tigre » et à carrosserie en fibre de verre et polyester réalisées par Chappe et Gessalin prennent le départ de l’édition 62. La numéro 53, pilotée par Alain Bertaut et André Guilhaudin remporte l’indice de performance et termine 16e au général.
Au côté du châssis #105 exposé, Louis Meznarie relate avec passion son aventure, ses préparations sur les NSU d’usine et la victoire de Gérard Larousse au nez et à la barbe de l’écurie Porsche officiel.
AutoDream
22 - Vitrine de modèles réduits D.B et CD.
Remonter