Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Chantilly Arts et Elegance Richard Mille
Les Ancêtres et les Grands Carrossiers Français des années 20 à 30

Le concours d’Etat a fait sortir une centaine de joyaux de leur écrin mondial qui se sont magnifié dans les jardins dessinés par Le Nôtre à la fin du XVIIe siècle. Un délicieux voyage dans le temps qui montre l’évolution entre le monde hippomobile de la fin du XIXe siècle et le monde automobile du XXe siècle. Les « plus belles » voitures du monde ont été préalablement sélectionnées le matin par un jury d’expert suivant des critères d’authenticité, historique, design, état extérieur/intérieur/fonctionnement et de catégorie (10). Avant d’être invitées à recevoir leur Trophée sous les yeux d’un large public et du jury.
Il convient de noter, qu’un très grand nombre de participants et de visiteurs se sont prêtés au jeu en s’habillant de façon fort élégante, et que même le ciel s’était vêtu d’une tenue bleue pour agrémenter la fête.

Art
26 - Les Ancêtres : Automobiles construites jusqu'au 31 Décembre 1904 - Prix Alain Figaret
Le 1er Prix a été remporté par la Clément Panhard « Stirling » Tourer de 1901.
Art
27 - Panhard et Levassor « L’Antoinette de l’Abbé Gavois » (1891), était présentée par Robert Panhard et son petit-fils.
Une histoire de famille, Robert Panhard, est l’arrière petit-fils de René Panhard, le premier constructeur automobile au monde avec Emile Levassor.
Art
28 - Delaugere et Clayette 24/40 HP Type 4A Phaéton (1904).
Art
29 - De Dion-Bouton Type K1 Tonneau (1902).
Bien que cette femme soit très élégante, je n’aie pas la certitude qu’elle est reçue Le Prix Tara Jarmon décerné à La femme la plus élégante du public, qui a été remis à Dorothée Gilbert !
Art
30 - Cadillac Model A Tonneau (1903).
Delahaye
31 - La magnifique Delahaye 135 M Cabriolet, de Merle et Peter Mullin (USA) a décroché deux Prix :
- Le Best of Show - Prix Richard Mille
- Les grandes carrosseries Française (1920 à 1930) - Prix Cordier Mestrezat.
Art
32 - Delahaye 135 M cabriolet de 1937, drapée par Figoni et Falaschi sur un dessin de Géo Ham.
Delahaye
33 -
Delahaye
34 -
Art
35 - Talbot Lago T150 C SS de 1939, carrossée par Pourtout.
Art
36 -
Art
37 -
Art
38 - La Talbot Lago T150 C SS drapée par Figoni et Falaschi face aux membres du jury.
Art
39 - Talbot Lago T150 C SS de 1939, carrossée par Figoni et Falaschi.
Chantilly
40 - Peugeot 402 BL Eclipse de 1938. Ce cabriolet équipé d’un hardtop mécanisé a été carrossé par Marcel Pourtout.
L’ingénieux système avant-gardiste qui permet au toit rigide de s’escamoter dans le coffre a été breveté en 1933, sous le nom « Eclipse » par le prothésiste dentaire Georges Paulin. Le XXIe siècle lui donnera raison, avec une large exploitation du concept sur la Mercedes SLK, la Peugeot 206 CC et 307 CC, la Renault Mégane, la VW EOS, BMW, Porsche, Lexus...
Art
41 - Delage D8 S de 1933, élégamment carrossée en cabriolet deux places par Marcel Pourtout.
Fin des années 1970, Albert Prost le propriétaire de l’époque, aura le privilège de remporter le concours d’élégance de Mougins. Un concours de circonstance puisque son précédent propriétaire, le Maître de cuisine étoilé André Surmain tient « Le Relais » dans cette même ville. Elle a dernièrement changé de mains lors de la vente Artcurial se tenant au salon Rétromobile 2014.
Art
42 - Habitacle de la Delage D8 S.
Art
43 -
Chantilly
44 - Voisin C25 Aérodyne (1935). De l’aviation à l’automobile, les lignes de cette aéronef « art déco » qui a été lancé en 1934 par Gabriel Voisin, ont été dessinées par l’architecte André-Noël Noël. Entre 1934 et 1937, seulement sept châssis motorisé par un six cylindres en ligne de 17 CV aurait reçu la carrosserie Aérodyne et son toit coulissant à hublots qui permet de découvrir l’habitacle de la berline.
Art
45 -
Art
46 -
Art
47 - Hispano Suiza H6 B Torpédo Gallé Sport (1929).
Les châssis Hispano Suiza 6 cylindres en ligne 32 CV ont donné matière aux grands carrossiers français, Le modèle présenté par le collectionneur suisse Lukas Hüni est signé Louis Dubos.
Art
48 -
Hispano
49 - Hispano-Suiza J12 54 CV cabriolet de 1936, carrossée par Jacques Saoutchik. Ce luxueux cabriolet est motorisé par un douze cylindres en V de 11 310 cc qui atteint les 250 CV.
Art
50 - Habitacle tendu de cuir et de bois précieux du cabriolet Hispano-Suiza J12.
Remonter