Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Le Mans Classic - Plateau 1
Réservé aux voitures d’Avant-guerre, ayant participé aux 24 Heures du Mans entre 1923 – 1939

Quelques minutes après que les jeunes têtes blondes et brunes est réalisées leur tour de parade sur le Bugatti, leurs aînés du plateau 1 se sont positionnés sur la ligne droite des stands pour le départ officiel de la 7e édition du Mans Classic.
Le départ en épi dit « Le Mans », comme il se pratiquait de 1925 à 1969, a été donné par le nonuple Champion du monde des Rallyes, Sébastien Loeb, libérant à 17h les 75 premiers bolides vrombissants et leurs pilotes pour deux tours d’horloge sur le circuit de 13,629 km.
Classement au scratch : 1. M. BIRCH/G. BURNETT (TALBOT 105 n°12) en 2:19:55.407
2. C. TRABER (TALBOT LAGO EX-MONOPLACE n°2) à 37"461
3. A. OTTEN (BMW 328 n°66) à 12'17"469
Indice de performance : R. EMMERLING (RILEY BROOKLANDS n°15)

Suspension
101 - Train avant à roues indépendantes d'une Alvis FWD de 1928.
Lorraine
102 - Lorraine Dietrich Sport de 1925.
La Lorraine B3-6 confiée aux pilotes français André Rossignol et Henry de Courcelles a terminé 1re au Mans 1925 avec 129 tours accomplis à 93.039 km/h de moyenne. Et première en 1926 avec André Rossignol et Robert Bloch (FR), 147 tours à 106.351 km/h de moyenne.
Moteur
103 -
Bentley
104 - Un Bolide à compresseur développé par Walter Owen Bentley.
Tableau
105 - Tableau de bord d'une Bentley 4,5 Blower.
Plateau
106 - Amilcar C6 de 1927.
Cric
107 -
Moteur
108 - Bugatti Type 35 de 1920 au paddock.
Compteurs
109 -
Plateau
110 -
Mascotte
111 - Alvis la marque au triangle rouge.
Plateau
112 - Lagonda LG 45 de 1937.
La première victoire de le marque britannique au Mans remonte à 1935, Luis Fontes (ARG) et « Johnny » (John Stuart) Hindmarsh (GRB) ont bouclé 222 tours à 125.283 km/h de moyenne.
Plateau
113 - Changement de pilote à bord de la Bugatti Type 35 B (1929).
Plateau
114 - Un début d'incendie vite maîtrisé sur la Morgan 4/4 de 1937.
Plateau
115 - Talbot 105 usine. Cette Talbot de course en aluminium motorisée par un six cylindres a été construite en 1924 à Kensington (Londres).
Plateau
116 - La fable de Jean de la Fontaine a déjà été mise en exergue par Jacky Ickx en 1969 et par le pilote de la Talbot 105 numéro 12 qui une nouvelle fois ne s'est pas précipité vers son bolide.
Plateau
117 -
Plateau
118 - Départ à la poussette pour cette Delahaye 135 S, qui se montre capricieuse.
Depart
119 -
Plateau
120 - Lagonda LG45 de 1936.
Plateau
121 - Talbot-London 105 usine vert pomme, développée par Georges Roesch.
Plateau
122 - BMW 328.
Plateau
123 - Bugatti Type 37 de 1926.
Plateau
124 - Talbot Lago ex. monoplace décalée de 1939.
Plateau
125 - Bugatti Type 44 de 1930.
Remonter