Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Le Mans Classic - Vacation Artcurial Motorcars, le prix du rêve...

Dans le cadre du Mans Classic, et du vrombissement des bolides sur le circuit, se tenait le samedi sous un grand barnum, une vente aux enchères Automobilia et Automobile (148 et 111 lots).
Le team Artcurial Motorcars a célébré les 45 ans de marteau dont 40 ans de ventes automobiles de Maître Hervé Poulain, en dispersant des modèles rares venus des quatre coins du monde, des pièces uniques et « d’iconiques voitures » ayant participé à la prestigieuse histoire des 24 Heures du Mans. Cette 3e vente dans l’antre du circuit d’endurance, où le pilote Hervé Poulain a couru à 10 reprise les 24 Heures du Mans, a permis d’établir un nouveau record de 13M€ / 17 M$. 82% des lots ont trouvé preneur auprès d’une clientèle de plus en plus internationale, Afrique du Sud, Etats-Unis (15%), Amérique du Sud, Europe (52% hors France).
La maison française donne rendez-vous aux passionnés d’automobile, le 2 novembre 2014, à Paris pour la 7e édition de « Automobile sur les Champs ».

Le site de l'organisateur : http://www.artcurial.com/fr/departements/artcurial-motorcars/

Exposition
251 - La star de la vente fut la Mercedes-Benz 300 SL Roadster de 1961 livrée avec Hard Top. Elle a été adjugée 1 115 600 €.
Habitacle
252 -
Aston
253 - Aston Martin DB2 de 1953. Ce magnifique cabriolet (drophead coupe) à conduite à gauche a trouvé preneur à 435 080€ (le double de son estimation).
AC
254 - Ceux qui étaient séduits par les voitures de course, ont trouvé matière dans cette vacation. A l'instar d'une AC Cobra 289 Mk II qui était sur la grille de départ des 24 Heures du Mans en 1964. Jean de Mortemart et Régis Fraissinet qui couraient pour l'écurie privée d'André Chardonnet (importateur français) ont terminé à la 18e place, à la moyenne de 161,970 km/h. Elle a été adjugée 790 960€.
DB
255 - Une autre pépite, la DB Panhard HBR5 dit « La Vitrine », a trois participations aux 24h.
En 1959, sous la forme d’une barquette Alessandro de Tomaso et Colin Davis abandonne à la 9e heure sur une panne d’embrayage.
En 1960, dans la configuration « vitrine » Robert Bouharde et Jean-François Jaeger la place 19e et 3e à l’indice énergétique.
Et en 1961, elle termine 21e aux mains d'Edgar Rollin et René Bartholoni.
Elle a été engagée dans de nombreuse courses de côte, aux 1000 km de Paris, au Critérium des Cévennes ...
Moteur
256 - Dans sa configuration barquette la voiture était motorisée par 744 cc, qui sera remplacé pour le Mans 1960 par un bi-cylindre de 848 cc.
DB
257 - L’origine de son appellation « La Vitrine ».
DB
258 - Cette carrosserie très particulière a été vendue 119 200€.
Roadster
259 - Peugeot 402 roadster spécial, carrosserie Pourtout de 1938, a été vendu 214 560€.
Roadster
260 -
DB
261 - Le Tank Deutsch et Bonnet motorisé par un 4cv Renault a participé sous le numéro 64, à l'épreuve mancelle 1954. Les pilotes Stores et Vidiles furent contraint à l'abandon suite à un bris de boîte de vitesse.
Renault
262 - Le pilote de Formule 1, René Arnoux, a fait ses « premières armes » sur cette R8 Gordini que lui avait offert son père. Elle a changé de propriétaire en échange de 47 680€.
Casque
263 - Casque que portait Alain Prost lors de ses 1ers essais pour l'écurie Renault-Elf sur le circuit du Castellet, le 9 décembre 1980.
Les aficionados de Formule 1 et les fans du quadruple champion du monde, ont fait monté les enchères à 9100€ (est. 1500 - 2000€).
Facel
264 - Ce coupé de grand luxe Facel Vega HK500 (1960) a été vendu 202 640€.
Jaguar
265 - Jaguar XJ 220 (1992). Il fallait 202 640€ pour repartir avec l'un des 281 exemplaires produit par la firme britannique et l'une des supercars les plus emblématiques des années 1980/1990.
Barquette
266 - Alfa Romeo Giulietta Veloce « Sebring ». Cette barquette a été construite par Consalvo Sanesi à seulement une vingtaine exemplaire, dont la plupart furent vendus aux Etats-Unis, ce qui lui value le surnom de « Sebring ». L’exemplaire vendu demeura en Europe et provient du musée des Télécommunications de Milan. Ce châssis a été cédé à 232 000€.
Barquette
267 - A son volant, Consalvo Sanesi à prit part aux Mille Miglia 1956.
Alfa-Romeo
268 - La barquette Alfa-Romeo est bien entourée, Fiat Dino 2400 spider, Dino 246 GT ...
Lancia
269 - La Lancia Appia GTE (Gran Turismo Esportazione) Berlinette Zagato (1959) a été adjugée 51 256€. Elle est issu de la collection familiale « Solo Lancia », entièrement dédiée à la marque italienne.
Lancia
270 - Lancia Flavia Sport Zagato 1800 (1966). Le coupé italien dessiné et carrossé par les ateliers Zagato n’a quant a lui pas trouvé preneur.
Porsche
271 - Cette Porsche 911 Carrera 2,7 L Carrera RS avec son aileron en « queue de canard » fait partie des 500 premiers exemplaires nécessaires à l’obtention de l’homologation en Group 4. Elle est tombée à 580 504€ sous le marteau du célèbre commissaire priseur.
Maserati
272 - La réplique Maserati 450 S, n’a pas suscité l’intérêt des collectionneurs qui sont de plus en plus à la recherche de pièce authentique !
Aston
273 - Ces deux authentiques machines de course ont été engagées en championnat FIA GT1 qui se courait avec des GT3, sous les couleurs de Valmon Racing Team Russia à qui LMP Motorsport louait les voitures. Elles ont pris part aussi à quelques épreuves du Championnat d'Europe GT3, sans résultat significatif. La défaillance de Valmon Racing Team Russia, qui n'a pas réglé les prestations apportées par LMP Motorsport, a provoqué un redressement judiciaire de cette dernière, suivi d'une liquidation. Aston Martin Racing aurait produit 24 exemplaires de DBRS9, et celles-ci seraient les deux dernières.
Aston
274 - Les deux Aston Martin DBRS9 GT3 qui étaient mise aux enchères suite à la liquidation Judiciaire de la St. LMP Motorsport ont retiré de la vente.
Ferrari
275 - Ferrari Superamerica, vendu 160 920€. Ce modèle de 2005 est équipé d’un V12 de 5,75 litres développant 540 ch et surtout d’un toit en verre qui bascule vers l’arrière, pour rouler cheveux au vent. Sa production s’est limitée à 599 exemplaires.
Remonter