Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Salon Rétromobile 2014 - 3/6

Après le succès du stand dédié à la DS de Citroën lors de la dernière édition, Rétromobile et Lukas Hüni AG présentaient de nouveau un stand culturel, cette fois-ci dédié à la marque LANCIA, connue pour ses concepts de pointe et pour la performance exceptionnelle de ses automobiles.
Pas moins de 14 modèles d’exception d’avant-guerre et des années 50, une période très significative pour Lancia, sans oublier la série limitée Stratos de 1974 étaient Les voitures exposées proviennent de collections privées et, contrairement à la plupart des véhicules exposés à Rétromobile, ne sont pas en vente.

Lancia
51 - Lancia Astura Pinin Farina de 1939.
Lancia
52 - Lancia Lambda Torpédo de 1924.
La Lancia Lambda fait sensation lors de son lancement en 1922 et ceci grâce à de multiples nouveautés : première automobile monocoque (le châssis et la structure de la carrosserie en acier ne font qu’un). Côté mécanique, elle est équipée d’un quatre cylindres décalés en V incliné à 14 degrés, vilebrequin 3 paliers et suspension indépendante. Côté performance, la Lambda était très en avance sur son temps : bien qu’elle n’ait pas été conçue comme une voiture de course, de nombreux pilotes amateurs glanaient des succès à son volant, notamment lors de compétitions telles que les Mille Miglia.
Lancia
53 - Lancia Aurelia B24 S Spider America de 1955.
Dotée de la technologie Aurelia si caractéristique, la B24 Spider America est l’une des Spider les plus belles et les plus spectaculaires jamais fabriquées.
Lancia
54 - Lancia Aurelia Berlinette Pinin farina de 1955.
Conçue par l’ingénieur de renom Vittorio Jano (connu pour son Alfa Romeo 8C2300 et plus tard pour son travail chez Ferrari) assisté par le jeune et brillant ingénieur Francesco de Virgilio, l’Aurelia fait sensation lors de son lancement en 1950 avec son moteur V6 de 2 litres, son système de transmission « transaxle » et ses freins intérieurs. La B20 a eu beaucoup de succès en compétition, notamment au Mans et aux Mille Miglia de 1952.
Lancia
55 - Lancia D24 Competition Barchetta de 1954.
La marque LANCIA était fortement engagée dans le monde de la course automobile jusqu’en 1955, quand elle dut transférer son département 'Compétition' chez FERRARI suite à des difficultés financières. Les voitures phares à cette époque sont la D50 Monoposto et la D24 Competition Barchetta développées à partir de la B20 Aurelia, qui eut beaucoup de succès aux Mille Miglia, au Targa Florio, au Carrera Panamericana et sur tous les autres grands circuits européens.
Lancia envoie la plupart de ses grandes voitures de course à la casse en 1955 - sauf celles transférées chez FERRARI et la D24 Competition Barchetta Châssis No. 0005 de 1954 qui remporta le Targa Florio (Taruffi) en 1954 et le Grand Prix de Porto de 1954 (Villoresi). Offerte à Eva Peron en Argentine, elle ne revient en Europe que dans les années 1980. C’est la seule D24 Competition Barchetta à appartenir à une collection privée.
Lancia
56 - La Lancia D24 Competition Barchetta a été carrossée par Pinin farina.
Lancia
57 - Lancia Stratos GR4 de 1974, une voiture de compétition fabriquée spécialement pour le Championnat de Rallye International.
Lancia
58 - Lancia Stratos HF de 1974.
Bugatti
59 - Le stand du négociant suisse, Lukas Hüni AG, proposait bon nombre de trésors aux palmarès éloquents, à l'image de cette Bugatti Type 35C GP de 1928.
Mascotte
60 - Il était vraiment dommage de se cacher les yeux devant un telle paterre d'automobile !
Aston
61 - Aston Martin DBR4 GP de 1958.
Aston
62 - Cockpit de l'Aston Martin DBR4 de Grand Prix.
Aston
63 - Aston Martin DB 3 S.
Aston
64 - Aston Martin DBR1 de 1959.
Aston
65 -
Aston
66 -
Ferrari
67 -
Ferrari
68 - Ferrari 250 LM Stradale Speciale de 1964.
Alfa
69 - Cette Alfa Romeo Tipo 33 de compétition était sur le stand de RM Auctions, qui organisait à l'occasion de la semaine de Rétromobile, sa première vente aux enchères à Paris.
sigle
70 -
Alfa
71 -
Alfa
72 - Chez le joaillier et horloger suisse, Chopard, on pouvez découvrir un magnifique coupé Alfa Romeo.
Alfa
73 -
Cisitalia
74 - et un spider Cisitalia 202.
tableau
75 - La planche de bord du spider Cisitalia 202.
Remonter