Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

14e Salon Automedon - Compétition et performance

L’histoire se répète, tous les ans le Salon Automédon arrive à nous surprendre en nous présentant au travers de nombreux podiums les multiples facettes de l’automobile et de la moto d’hier.
Vitesse, performance, compétition, passion, étaient les ingrédients de cette 14e édition qui a réuni plus de 17 000 visiteurs en deux jours. Et malgré cette affluence record, les allées et les podiums offraient un très grand confort de visite. Ce « pêle-mêle » illustre la grande diversité de notre patrimoine roulant.
Prenez dates ! Le 15e Automédon aura lieu les 10 et 11 octobre 2015.

Le site de l'organisateur : http://www.automedon.fr

Salon
1 - Tank Chenard et Walcker type Z1 de 1925 présentée par le Musée des 24h du Mans.
Arrivée 10e aux 24 h du Mans de 1925, cette voiture est extrêmement rapide 152 km/h par rapport à sa cylindrée de 1095 cc. Ce premier prototype dont le châssis ne pèse que 600 kilos, a été spécialement conçu pour la course des 24 h par Raymond Glaszmann et Manso de Zuniga.
Salon
2 - Monoplace René Berte Spéciale.
Deuxième Monoplace construite par René Berte, avec le concours de son père Désiré, garagiste à Lamorlaye (Oise). Elle a couru en 1948 au Bol d'Or, aux Remparts à Angoulême, la côte Lapize...
Salon
3 - Delage D6 3 litres (1939), à son volant Louis Gérard et Georges Monneret ont terminé 2e des 24h du Mans 1939.
Et en 1950, Louis Gérard a remporté la Coupe du Salon à Montlhéry.
Salon
4 - Bugatti 35 A de 1928.
Les victoires du pilote Français Louis Chiron au GP de Monza, Tunis, Monaco, et au Championnat du Monde sont matérialisées sur le flan du bolide.
Salon
5 -
Salon
6 - Mercedes F1 « Flèche d'argent » W 154 de 1939.
C'est une monoplace de Grand Prix entièrement inédite que propose Daimler-Benz pour la nouvelle formule dite « 3 litres ». Avec son 12 cylindres en V à l'avant d'environ 480 cv elle atteignait les 300 km/h. Cette voiture fait partie de la collection Schlumpf qui est exposée à la Cité de l’Automobile de Mulhouse.
Salon
7 - Cette reine des grands Prix est une véritable « étoile » filante. Flèche d'argent est d'abord le nom donné, avant-guerre par la presse allemande puis, après-guerre, pour designer les Mercedes-Benz en Formule 1 et en championnats du monde des voitures de sport.
Salon
8 - Afin de respecter un nouveau règlement relatif au poids, il avait fallu poncer la peinture blanche qui laissait apparaître leur carrosserie en elektron, un alliage de magnésium utilisé dans l’aviation. Dans les mains d'une élite de pilotes dirigés par Rudolf Carraciola, les « Flèches d'argent » ont dominé les Grand Prix durant deux saisons.
Salon
9 - Simca 1000 Rallye 2.
Salon
10 - BMW M1.
Salon
11 - La Renault-Alpine V6 Turbo Europa Cup (1986) était présentée sur le Stand du magazine Youngtimers.
Salon
12 -
Salon
13 - Alfa Romeo GTV 2 litres.
Salon
14 - Courage Pescarolo C60 Peugeot (2003).
Le prototype présenté par le Musée des 24h du Mans a terminé 8e des 24 Heures 2003 avec l'équipage Boullion-Lagorce-Sarrazin - Châssis réutilisé avec un moteur Judd. classée 2e des 24 Heures 2005 N°16 - équipage : Collard-Boullion-Comas.
Fournie en moteurs par Peugeot Sport jusqu'en 2003, l'écurie a tout d'abord fait courir ses voitures sous le nom de « Courage », qui était le fournisseur du châssis pour les modèles des éditions 2000 à 2003, puis sous le nom de « Pescarolo », ceci reflétant le fait que les châssis Courage étaient de plus en plus modifiés et adaptés par l'écurie sous la direction d'André de Cortanze puis de Claude Galopin. Pescarolo Sport devenant constructeur de prototype LMP en fin de saison 2006. La première « Pescarolo » (Pescarolo P01) est donc apparue en 2007. Les voitures sont équipées à partir de 2004 par des moteurs Judd. Pescarolo Sport reste à ce jour l'écurie privée la plus titrée de tous les temps.
Salon
15 - Le concours de l’enjoliveur d’or 2014, réservé aux Clubs pour la décoration de leurs stands, a couronné : - le Club SIMCA France (Enjoliveur d’or) qui présentait, dans une ambiance « bûcheron », une Simca 8 canadienne de 1948.
Salon
16 - Avions Voisin Type C1.
Salon
17 -
Salon
18 - Lancia Delta HF.
Salon
19 - Renault 5 Turbo.
Salon
20 - Traction Coupe 11A de 1936.
Salon
21 - Sous les projecteurs, le Cabriolet 11BL de 1939 « sortie de grange », est la star du podium Traction, après avoir passé près de 40 ans emmuré dans un tombeau du Lubéron.
Salon
22 -
Salon
23 - Fiat Topolino et Fiat 500 exposées sur le stand du Club Fiat de France.
Parking
24 - Talbot Lago 2500 Coupé.
Baigné par un soleil radieux, le parking de collection, agrandi cette année, a lui aussi atteint un record de fréquentation avec plus de 3000 véhicules tout au long du week-end, faisant du salon le plus important lieu d’exposition d’anciennes en France.
Salon
25 -
Remonter