Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Tour Auto Optic 2000 – Etape 3 : La caravane du Tour traverse le Cantal et l'Aveyron

C’est en leader provisoire de la 24ème édition du Tour Auto Optic 2ooo que l’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet sur sa Jaguar Type E a quitté le parc fermé de Clermont-Ferrand. Objectif : rallier la ville étape de Toulouse et parvenir à tenir à l’écart ses poursuivants les plus dangereux au classement général : Ludovic Caron/Charles de Villaucourt (AC Cobra) et Shaun Lynn/Kevin Kivlochan (AC Cobra). Trois prétendants à la victoire finale regroupés en moins de trente secondes au départ de la troisième étape, synonyme également de mi-parcours de l’édition 2015.
Au menu de la journée : 480 km avec deux épreuves chronométrées sur routes fermées et des courses sur le circuit d'Albi. A commencer par la spéciale Les Puys – Riom ces Montagnes combinant une première partie rapide sur une route large à flanc de colline pointant vers le Puy Mary, puis une plongée sinueuse vers le fond de la vallée avant un final plus abrupt. Un parcours parfaitement maîtrisé par Jean-Pierre Lajournade et son co-pilote. La Jaguar Type E remporte la spéciale devant l’Alfa Romeo GTA d’Alexander Furiani/Maximilian Werner et l’AC Cobra de Ludovic Caron/Charles de Villaucourt. Deuxième spéciale : Estaing – Sebrazac avec un début typé course de côte sur une portion large devenant de plus en plus sinueuse et rythmée, typique des épreuves du rallye du Rouergue. Les trois leaders de l’ES précédente rivalisent à coups de secondes. Mais l’avantage revient finalement à l’italienne qui devance l’anglaise et l’américaine. Le déjeuner se tiendra ensuite au bucolique Domaine de la Goudalie, dont chacun a peu admirer l’impressionnante et singulière charpente.

Tour
126 -
Tour
127 -
Tour
128 -
Tour
129 -
Tour
130 -
Tour
131 -
Tour
132 -
Tour
133 -
Tour
134 -
Tour
135 -
Tour
136 - Le pilote Allemand Jochen Mass (1 victoire en F1 - Grand Prix d'Espagne 1975) s'est imposé aux 24 Heures du Mans en 1989. C’est avec une De Tomaso Pantera Gr. IV (1972) qu’il a défendu ses chances dans la catégorie Compétition.
Tour
137 -
Tour
138 -
Tour
139 - La BMW 1602 (1970) était piloté par le chef étoilé Michel Rostang.
Tour
140 -
Tour
141 -
Tour
142 - Lancia Fulvia 1.6L HF.
Tour
143 -
Tour
144 -
Tour
145 -
Remonter