Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Les Grandes Heures Automobiles, mettent à l'honneur les Groupe B et...

Les-Grandes-Heures-Automobiles,
26 - Créé en 1982 pour remplacer les Groupes 4 et 5, le Groupe B constitue un jalon marquant dans l’histoire du championnat du monde des rallyes.
Ces autos de série modifiées (on parlait alors d’évolution) devaient, pour pouvoir participer, être produites au moins à 200 exemplaires en un an par le constructeur.
Le Groupe B a vécu quatre saisons (de 1983 à 1986) durant lesquelles le public assiste à des passes d’armes mémorables entre les Audi Quattro, Ford RS200, Lancia Rally 037 puis Delta S4, Peugeot 205 Turbo 16 ou encore Renault 5 Maxi Turbo...
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
27 - Audi Sport Quattro de 1984.
Surpuissantes (jusqu’à 600 ch pour les dernières Audi Sport Quattro) et spectaculaires, ces autos attirent un public sans cesse plus important et, malheureusement, pas toujours très discipliné. Les plus intrépides restent en effet au milieu de la route jusqu’au dernier moment pour avoir LA photo. Et, au rallye du Portugal 1986, c’est le drame… La Ford RS200 de Joaquim Santos quitte la route et percute la foule. Bilan : trois morts et plusieurs dizaines de spectateurs blessés. Refusant de courir dans de telles conditions de sécurité (les autos roulent à fond au milieu d’une véritable marée humaine), les écuries de pointe se retirent.
Nouveau drame en Corse quelques semaines plus tard avec l’accident mortel de la Lancia Delta S4, dont les deux pilotes sont victimes. Audi et Ford quittent alors le Groupe B. Le 3 mai, la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile, devenue FIA), convoque un comité extraordinaire et interdit toute nouvelle homologation en Groupe B et en fixe la fin au 1er janvier 1987. Les automobiles du Groupe B font place à celles du Groupe A, plus proches de la série (5 000 exemplaires obligatoires pour obtenir l’homologation).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
28 - Balsa F2 (1950).
Les
29 - Barquette Lola Mark 1.
Les
30 - Barquette Peugeot Spider 905.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
31 - Une 3.0 CSL (1973) voiture de tourisme parmi les prototypes Lancia, Porsche avec lesquels elle rivalisait en performance. Elle est aussi la première BMW de route à arborer les couleurs de BMW Motorsport.
Les
32 - Un bolide d’antan exceptionnel, trop peut-être !
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
33 - C.D Peugeot 204.
Les
34 -
Les
35 - Martini MK 15, Formule Renault Europe 1975.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
36 - Citroen SM Ie (1972).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
37 - MotoGP Ducati Desmosedici en livrée GP10.
L’authentique CS1, pour Casey Stoner n°1, a commencé sa carrière en course au GP du Qatar 2010 et, est sortie victorieuse en octobre 2010 à Phillip Island (Australie).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
38 - Austin Seven Sport (1929).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
39 - Dans sa livré rouge, elle fait tourner les têtes. Cette rare Coste C1 qui s'inspire des lignes de la mythique Ferrari 330P4 ayant couru aux 24 Heures du Mans 1967, est en fait la création d'un artisan français, Jacques Coste.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
40 - Formule V Formcar Porsche dans la chicane nord.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
41 - La direction est lourde sur la Formcar, l’effort semble être très physique pour prendre la chicane !
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
42 - Guyot Spéciale (1924).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
43 - Harley-Davidson XRTT 750 (1972).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
44 - Jaguar Type C.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
45 - Kawazaki 600 ZXR.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
46 - Triumph GT 6 coupé.
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
47 - La Petite Rosalie à la poursuite de la Voisin C6 « Laboratoire ».
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
48 - Formule 3 Martini Jicey MK 7 (1971).
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
49 - Honda CB 750 « Daytona » !
Les-Grandes-Heures-Automobiles,
50 - Maserati 200 SI Prototipo de 1955.
Cette magnifique barquette « Sport International » a participé aux épreuves du championnat du Monde de « Sport », Targa Florio, Mille Miglia, qui ont largement contribué à la réputation de la marque au trident auprès des pilotes privés. Elle a en effet vu passer derrière son volant quelques uns des plus grands pilotes de l’époque : Stirling Moss et Jean Behra.
Remonter