Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Le rallye Monte-Carlo à l'honneur du 16e Salon Automédon - 1/2

A l’occasion de sa 16e édition, Automédon à mis un coup de projecteur sur des véhicules rares qui composent les riches heures du Rallye de Monte-Carlo. Grâce aux clubs, collectionneurs et aux professionnels, les différents podiums et stands, ont présenté une trentaine de voitures victorieuses, retraçant de la sorte, 100 ans de l’épreuve sportive organisée par l’Automobile Club de Monaco.
Toutefois, aux détours des allées du hall 4 du Parc des expositions du Bourget, vous pouviez aussi découvrir pour la première fois, la collection de 2CV « relooké » par Serge Gevin, des véhicules utilitaires, le Rétro Camping, des projets menés par les clubs, magazines...
Prochain rendez-vous le 14 et 15 octobre 2017.

Le site de l'organisateur : http://automedon.fr

Salon-automedon
1 - Sur le podium d’honneur, 100 ans séparaient la Turcat-Méry LH de 1911, conduite par le Marseillais Henri Rougier, de la 207 IRC Rally de 2007, championne du Rallye Monte-Carlo en 2011.
Pour sa première édition en 1911, le Rallye Monégasque compta 23 engagés, dont 18 franchirent la ligne d'arrivée, un belle exploit pour l'époque !
Ce rallye a traversé le XXe siècle jusqu’à devenir l’un des plus prestigieux et des plus mythiques. Pour revenir à la genèse, le parcours était destiné à attirer une clientèle aisée pour relancer la Principauté puis concurrencer les casinos de la ville de Nice qui organisa, à partir de 1920, le fameux rallye Paris-Nice. L’industrie automobile était novatrice et SAS le Prince Albert 1er, féru de techniques nouvelles. La création d’un rallye automobile s’imposa. Précurseur, le rallye offrait un parcours aventurier pour des amateurs en amont d’un séjour à Monaco, étant donné que les concurrents partaient avec leur voiture de tourisme de différentes villes d’Europe (Vienne, Bruxelles, Berlin...) selon un itinéraire précis pour rejoindre le célèbre rocher. Au fil des années, le rallye est devenu un événement-phare des parcours de régularité sur route et d’épreuves spéciales à travers les Alpes. Il reste aujourd’hui très prisé des équipes professionnelles dans le domaine de la compétition et compte pour le Championnat du Monde des rallyes WRC, que tous pilotes ou constructeurs rêvent un jour d’inscrire à son palmarès.
Salon-automedon,
2 - Amilcar 1100cm3 M3 carrossée par Weymann. En 1927, André Lefébvre-Despeaux s'impose sur la 9ème édition du Rallye de Monte-Carlo.
Salon-automedon,
3 - Fiat 509 de 1929.
5e et 6e du Rallye Monte-Carlo 1930, pilotes Jacques Bignan n°72 et Ernest Urdăreanu n°110.
Salon-automedon,
4 - Cette Hotchkiss AM 2 Riviera (1932) et identique à celle qui remporta en 1932 la première des six victoires Hotchkiss au Rallye de Monte-Carlo, aux mains de François Duhamel et de Maurice Vaselle. A ses côtés un cabriolet Hotchkiss 686 GS 3 Riviera (1938) qui a terminé victorieuse du Rallye 1939 avec Jean Trévoux et Marcel Lesurque.
Salon-automedon,
5 - Citroën Traction à « l'arrivée » du Rallye Monte-Carlo 1952.
Salon-automedon,
6 - En 1952, trois Dyna X Panhard ont terminé première du Monte-Carlo dans leur catégorie (moins de 750 cm3), 1ére la n° 362 de M. Grosgogeat – P. Biagini (21éme au Général), 2e la n°340 de R. Bouchayer – P. David-Grignot et 3e la n°310 de R. Marchand – G. Deschamps.
Salon-automedon,
7 - L’Amicale 203 Peugeot a reçu l'Enjoliveur de bronze pour sa Berline de 1953 évoquant la coupe des Dames du Monte-Carlo.
Salon-automedon,
8 - Lancia Aurélia B 20, la n°69 a terminé 1ere au Rallye de Monte-Carlo 1954 avec le pilote Monégasque Louis Chiron et l'Italien Ciro Basadonna.
Salon-automedon,
9 - Mercedes-Benz 220 SE n°128, 1er du Rallye Monte Carlo 1960 avec l'équipage Walter Schock et Rolf Moll. L'occasion de rentrer dans l'histoire en signant ainsi un premier triomphe en principauté pour la firme à l’étoile et le premier succès pour une marque allemande.
Les quatre équipages engagés par Daimler-Benz termineront respectivement : 2e Eugen Böhringer et Hermann Socher, 3e Roland Ott et Eberard Mahle et enfin 5e avec Hanz Tak et Swaab.
La berline aux « dérives » est motorisée par un 6 cylindre en ligne à injection de 2195cm3, développant d'origine 120 ch.
Salon-automedon,
10 - En 1961, à la faveur d'un nouveau règlement, qui pénalise les voitures puissantes, la Panhard-Tigre PL17 n°174 sort Victorieuse du Rallye de Monte Carlo avec Maurice Martin et Roger Bateau.
Salon-automedon,
11 - Maurice Gatsonides et Louis Van Noordwijk se sont distingués au volant de cette Facel Vega Facellia n°147, en se classant 80e au général et 1ère de la classe des voitures de Tourisme spéciales et de Grand Tourisme de 1601 à 2000cm3, du Rallye de Monte-Carlo 1961.
Salon-automedon,
12 - Ford Anglia de 1961 présenté sur le stand de Vincennes en Ancienne.
La petite anglaise a participé de nombreuse fois au Rallye de Monte-Carlo, notamment sous l’immatriculation 8889 LR 75 ou en 1963, elle fût piloté par Jean Vinatier assisté de Roger Masson.
Salon-automedon,
13 - En 1963, Mr Colucci a participé sur une Renault Caravelle coupé de 1100cm3, n°216 aux 32e Rallye Automobile de Monte-Carlo.
Salon-automedon,
14 - La Simca 1000 est une fidèle du Rallye de Monte-Carlo.
Salon-automedon
15 - Alpine-Renault A110 1600 S.
L'A110 n°28 pilotée par Ove Andersson associé à David Stone, a terminé première du Monte-Carlo 1971.
Salon-automedon,
16 - Le concours de l’enjoliveur d’or 2016, récompense l’investissement associatif des Clubs sur un projet de décoration de leurs stands pendant le salon, il a couronné de l'Enjoliveur d’or, le Club Simca qui présentait une 1100 TI de 1976 dans les contreforts enneigés du massif du Vercors.
Salon-automedon,
17 - Lancia Stratos HF, inspiré de la n°4 du Team Chardonnet, au bout de l'édition Monégasque de 1981, Bernard Darniche et son copilote, David Richard ont terminé 6ème.
Salon-automedon,
18 - En 1981, Guy Fréquelin et Jean Todt ont terminé 2ème du Monte-Carlo à bord d'une surprenante Talbot Lotus Sunbeam.
Salon-automedon,
19 - En 1972, l'équipage italien composé de Sandro Munari et Mario Mannucci a décroché la victoire au Rallye de Monte-Carlo sur une Lancia Fulvia 1.6 HF.
Salon-automedon
20 - Lancia R 037 Pioneer-Chardonnet, Jean-Claude Andruet et « Biche » ont terminé 7e du Monte-Carlo 1983 à ses commandes.
Salon-automedon,
21 - Lancia rallye 037 aux couleurs Martini, 1er du Monte-Carlo 1983 avec Walter Röhrl et Christian Geistdörfer.
Salon-automedon,
22 - Rover 3500 Rothmans.
Salon-automedon,
23 - Peugeot 205 T16, Championne du Monde des Rallyes 1985, avec les pilotes Ari Vatanen, Timo Salonen et Bruno Saby. Cette même année, Ari Vatanen est sortie victorieux du Rallye de Monte-Carlo.
Salon-automedon
24 - La petite Trabant P601 n°96 de Elizabeth et Virginie De Fresquet a terminé 76ème du Monte-Carlo 1992.
Salon-automedon,
25 - Deux podiums étaient consacrés aux mythiques Citroën du neuf fois Champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb.
La renommée de ce pilote hors pair et de ses voitures n’est plus à faire : les Citroën lui ont apporté des victoires telles que la Saxo Kit Car en Championnat de France, la Xsara Kit Car championnat 1998/1999/2001, la Xsara WRC Gauloises du Rallye de Monte Carlo 2006, la C4 WRC 2007 ou la DS3 WRC ABU DHABI victorieuse du Rallye Monte-Carlo 2013.
Remonter