Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Dijon Motors Cup - Historic F2

La passion de la voiture de compétition ancienne n’a pas de frontières. Pour preuve, près de 220 pilotes sont venus du 6 au 8 octobre d’une vingtaine de pays différents pour l’assouvir sur le tracé de Dijon Prenois à l’occasion du Dijon Motors Cup.
La cinquième édition du Dijon Motors Cup est élaboré pour eux, en faisant la part belle à des plateaux de monoplaces, Sport-Prototypes et GT, témoignant ainsi des plus belles époques de la compétition automobile.
International Historic F2 HSCC
Véritable antichambre de la Formule 1 à son époque, la Formule 2, aujourd’hui promu au rang de série internationale agréée par la FIA, tient une place de choix dans le programme de cette 5e édition. A l’invitation de la série internationale du club anglais HSCC, qui a choisi d’en organiser la dernière manche à Dijon, ce sont des monoplaces des années 60/70 qui étaient en piste. Des autos au passé glorieux que l’on a déjà eu l’occasion de voir en action au début de l’été lors du GP de France Historique. Certaines de ces F2 seront également au départ du «Single Seater trophy », un plateau inédit ouvert à toutes les monoplaces d’avant 1985.
Pour sa manche du samedi, la série internationale de l’HSCC a réunit un bel éventail de F2 de la période 1967/1978. Qualifié en pole le matin au volant de sa March 742 Ford, Richard Evans se fait voler la politesse par Dean Forward (March 782 Ford) au premier tour, mais se charge aussitôt de rétablir la situation en sa faveur. Déjà détachés du reste du peloton à mi-course, les deux Anglais semblent s’acheminer vers le doublé quand Richard Evans est trahi par sa mécanique en vue de l’arrivée. Derrière Dean Forward, qui se voit ainsi offrir la victoire, Hans Peter et Marc Devis se disputent la deuxième place jusqu’aux derniers instants. Déjà assuré d’un nouveau titre, le Français Robert Simac place la première F2 à moteur 1600 cm3 au quatrième rang.
Dimanche, libéré de la menace de Richard Evans (March 742), victime d’un bris de moteur en course 1, Dean Forward (March 782 ex team Toleman) a la voie libre dans cette seconde course, que le Britannique domine de bout en bout. Une nouvelle fois titré dans cette série, le Français Robert Simac termine à une belle deuxième place à bord de sa March 712M à moteur 1600 après avoir lui-même distancé les Chevron de l’Australien Martin Bullock et de l’Anglais Michael Bletsowe-Brown, ralenti par un Drive through en début de course. Egalement venus de la lointaine Australie, Stephen Weller et Mark Goldsmith effectuent un tir groupé aux sixième et septième places avec leur Elfin.

Le site de l'organisateur : www.motorscup.fr

Dijon-MotorsCup,
1 - Deux courses de Formula 2 étaient au programme pour replonger le public dans les meilleures heures des années 70...
Dijon-MotorsCup,
2 - Le pilote Anglais Forward Dean et sa March 782 ex Team Toleman de 1978 a remporté les 2 courses du week-end.
Dijon-MotorsCup,
3 - Le Suisse Hans Peter s'échappe aux volant de sa Ralt RT1 à moteur BMW.
Dijon-MotorsCup,
4 - Devis Marc et sa March 782.
Dijon-MotorsCup,
5 - Simac Robert et sa March 712M de 1971.
Dijon-MotorsCup,
6 - Le Britannique Bletsowe-Brown Michael au volant de sa Chevron B27 de 1974.
Dijon-MotorsCup,
7 - L'Australien Bullock Martin et sa Chevron B17C de 1970 dans le S des Sablières.
Dijon-MotorsCup,
8 - Maynard Julian et sa March 742 2000cc de 1974.
Dijon-MotorsCup,
9 - Le pilote Suisse Arnold Luciano et sa monoplace Brabham BT36 à moteur 1600cc.
Dijon-MotorsCup,
10 - L'Australien Goldsmith Mark au volant de sa Elfin 622 de 1600cc.
Dijon-MotorsCup,
11 - Le Britannique Bevan Roger à bord de sa Lotus 69 de 1971.
Dijon-MotorsCup,
12 - L'Australien Weller Stephen aux commande de la Elfin 600B 1600cc de 1968.
Dijon-MotorsCup,
13 - L'Anglais Evans Richard sur sa March 742 à moteur Ford.
Dijon-MotorsCup,
14 - La Lotus 69 arbore les couleurs et le nom de son ancien utilisateur : Emerson Fittipaldi.
Dijon-MotorsCup,
15 - Chevron B17C de 1970.
Remonter