Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Dijon MotorsCup - NK HTGT

Emanation d’un précédent championnat, créé en 1996 en Europe du Nord, le NK HTGT néerlandais évolue sous cette appellation et sa forme actuelle depuis une douzaine d’année. Le plateau désormais fidèle du Dijon Motors Cup a réuni un bel aperçu de sa capacité à réunir près d’une cinquantaine de GT et Tourisme d’avant 1966, toutes parfaitement conformes à leurs spécificités d’époque. Cobra Daytona, Jaguar type E, Shelby Mustang, Austin Healey 3000, Chevrolet Corvette, Ford Falcon et Ford GT40 de la première heure s’y côtoient parmi d’innombrables autres voitures iconiques de cette période. Enfin, si le championnat en lui-même se dispute essentiellement en Hollande, à Assen et Zandvoort, Dijon reste l’unique circuit français sur lequel se produit le NK HTGT (pour : Nederlands Kampioenschap Historische Toerwagens & Gt’s).
Sur ce circuit rapide, Andrew Newall et Rhea Sautter décroche la pole au volant de la Jaguar type E part en tête de la course du samedi avant de laisser Leo Voyazides (Cobra Daytona) et Michiel Campagne (Chevrolet Corvette) se partager la vedette. Superbe, leur duel en terre Burgondes est finalement écourté avec la sortie de piste du pilote grec à quatre minutes de l’arrivée prévue. L’incident entrainant l’arrêt de la course, le classement est entériné en fonction des positions au tour précédent comme le règlement le prévoie. Le Néerlandais Michiel Campagne s’impose ainsi pour 4/10 de seconde. A plus d’une demi-minute, son compatriote Sander Van Gils place sa plus modeste Lotus Elan à la troisième place, devant la voiture soeur de Bob Stevens.
Programmée sur une durée de 40 mn, la seconde course démarre, dans la brume, sur un parfaire remake de la confrontation de la veille avec un nouveau duel Leo Voyazides/Michiel Campagne. Aux commandes de sa Chevrolet Corvette, le second prend ensuite l’avantage et creuse un léger écart sur la Cobra Daytona de son adversaire. Les deux hommes finissent ainsi cette course 2 dans l’ordre de la précédente. Auteur d’un parcours sans faute, l’Anglais Andrew Newall hisse à la troisième place la type E pilotée par Rhea Sautter le samedi. A bord d’une identique Lotus Elan, l’Allemand Alexander Schluchter et le Néerlandais Sander Van Gils complètent le top 5 dominical.

Dijon-MotorsCup
76 -
Dijon-MotorsCup,
77 -
Dijon-MotorsCup,
78 -
Dijon-MotorsCup,
79 -
Dijon-MotorsCup,
80 -
Dijon-MotorsCup,
81 -
Dijon-MotorsCup,
82 -
Dijon-MotorsCup,
83 -
Dijon-MotorsCup,
84 -
Dijon-MotorsCup,
85 -
Dijon-MotorsCup,
86 -
Dijon-MotorsCup,
87 - Dimanche matin, le brouillard a largement perturbé l'enchainement des courses !
Dijon-MotorsCup,
88 - Avec de tel condition climatique il était important d'assister au briefing.
Dijon-MotorsCup,
89 -
Dijon-MotorsCup,
90 - Bien aidé par la puissance du V8, Michel Campagne à rapidement creusé l'écart avec sa Chevrolet Corvette.
Dijon-MotorsCup,
91 -
Dijon-MotorsCup,
92 - L'Iso Rivolta était piloté par le Hollandais Bergmans Rob.
Dijon-MotorsCup,
93 -
Dijon-MotorsCup,
94 -
Dijon-MotorsCup,
95 - Ginetta G4.
Dijon-MotorsCup,
96 -
Dijon-MotorsCup,
97 -
Dijon-MotorsCup,
98 -
Dijon-MotorsCup,
99 - Marcos 1800 GT.
Dijon-MotorsCup,
100 -
Remonter