Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Tour Auto Optic 2000 – 4e étape - Limoges / Toulouse

Déjà près de 2000 kilomètres parcourus depuis Paris et le Grand Palais pour les concurrents qui, après avoir rejoint les villes de Saint-Malo, Haute-Goulaine et Limoges, ont poursuivi leur descente vers Toulouse à l’occasion de la quatrième étape du Tour Auto Optic 2ooo. Les premiers à s’élancer sur les routes étaient cette fois les concurrents engagés en Régularité. Ainsi, eurent-ils la primeur du chaleureux accueil du public au pied du château d’Arnac-Pompadour, l’un des nombreux joyaux de la Corrèze, en préambule à la première épreuve spéciale du jour : Beyssac. Une entrée en matière ne laissant aucune place à l’approximation sur un tracé sinueux et étroit. Après un parcours de liaison de 120 kilomètres, les équipages enchainaient avec la deuxième spéciale de Saint-Céré, la plus longue de l’édition 2017 avec 13,9 km combinant routes larges et rapides, lacets à rythme soutenu, montées et descentes... Tous les ingrédients pour un véritable morceau de bravoure !
Une fois les deux spéciales bouclées, les concurrents se rendaient à l’Abbaye de Loc-Dieu, majestueux édifice cistercien du XIIe siècle fortifié au XVe, pour se ressourcer et se sustenter dans un paisible décor de verdure. Puis, direction le circuit d’Albi-Le Séquestre, créé en 1959, deuxième site de compétition automobile le plus ancien de l’Hexagone, et témoin de nombreux passages du Tour de France Automobile. Sur cette piste longue de 3,565 km mixant longues lignes droites, chicanes et courbes rapides, les concurrents ont pu laisser s’exprimer leur pilotage et la puissance de leur bolide. A l’issue de cette quatrième journée largement ensoleillée pour la première fois depuis le départ, la caravane du Tour se dirigeait vers la ville rose de Toulouse pour y établir son parc fermé sur l’Esplanade Georges Vallerey.
Au classement général provisoire Compétition VHC, l’équipage britannique Andrew SMITH / James COTTINGHAM sur Ford GT40 conforte son avance au sommet de la hiérarchie en remportant deux des trois épreuves de la journée. Il compte désormais 3 minutes 47 secondes d’avance sur les français Ludovic CARON / Denis GIRAUDET (Shelby Cobra 289) vainqueurs de la spéciale de Saint-Céré et 5 minutes 32 secondes sur Raphael FAVARO / Lucien Charles NICOLET (Jaguar Type E 3,8l). Le duo Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET (Jaguar Type E 3,8l), vainqueur de l’édition 2016, a quant à lui dû renoncer sur casse moteur à l’issue de la spéciale de Saint-Céré. Le classement général provisoire de la catégorie Compétition G1 & G2 est désormais mené par Daniel VIARD / Didier HAQUETTE (Ford Escort MK1RS 2000). Tandis que le duo MR JOHN OF B. / SIBEL sur sa Ligier JS2 DFV conserve toujours l’avantage en H1, H2 & I. En Régularité, les équipages Jean-Francois et François NICOULES (Studebaker Coupé Champion) et Gaëtan DEMOULIN / Mathieu SENTIS (Peugeot 204 Coupé) se sont installés respectivement aux 1ère et 2ème place du classement général provisoire devant Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU (Alpine Renault A110 1800 Gr. IV). Une hiérarchie susceptible d’être totalement remise en cause lors de la dernière journée de compétition puisque les cinq premiers sont regroupés en neuf secondes.

Tour-Auto-Optic-2000,
101 - Chez les Limougeauds, le givre était de la parti au petit jour.
Tour-Auto-Optic-2000,
102 - Quatrième étape déjà et premier départ en tête pour la section Régularité.
Tour-Auto-Optic-2000,
103 - BMW 1600 Ti se lançant à l'assaut des petites routes du Limousin.
Tour-Auto-Optic-2000,
104 - BMW 2002 Ti.
Tour-Auto-Optic-2000,
105 - Triumph TR4.
Tour-Auto-Optic-2000,
106 - Le château d'Arnac-Pompadour, localisé en Auvergne, est devenu mondialement célèbre grâce à la favorite de Louis XV, Mme d'Etiolles, à qui le roi fait don du château et du titre de marquise qui lui est associé.
Tour-Auto-Optic-2000,
107 - En route pour la première spéciale du jour, la Ford Mustang de Christophe Delachaux et Josselin Peter passe au pied du château d'Arnac-Pompadour.
Tour-Auto-Optic-2000,
108 - Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce.
Tour-Auto-Optic-2000,
109 - La Ford Cortina Lotus ne ménage pas ses efforts dans la spéciale de Beyssac.
Tour-Auto-Optic-2000,
110 - Gaël Regent maîtrise parfaitement les travers de sa Morgan, dans ce virage recouvert de gravillons.
Tour-Auto-Optic-2000,
111 - Lotus Elan.
Tour-Auto-Optic-2000,
112 - Porsche 911 sur trois roues !
Tour-Auto-Optic-2000,
113 -
Tour-Auto-Optic-2000,
114 - Le coach D.B HBR5 enroule à vive allure dans la spéciale de Beyssac.
Tour-Auto-Optic-2000,
115 - Avec la cobra, c'est tout de suite plus brutal.
Tour-Auto-Optic-2000,
116 - Le TAO à traversé le village Collonges-la-Rouge, qui doit son nom à la couleur du grès utilisé dans la construction de ses maisons.
Tour-Auto-Optic-2000,
117 -
Tour-Auto-Optic-2000,
118 - Passage par la Forteresse de Castelnau-Bretenoux, situé dans le département du Lot.
Tour-Auto-Optic-2000,
119 - Après les deux épreuves spéciale du matin, le déjeuner s'est déroulé à l'Abbaye de Loc-Dieu.
Située dans une région de dolmens où sévissaient de nombreux brigands, treize moines fondèrent, en 1123, cette première abbaye cistercienne du Rouergue. Ce lieu qui avait été un pays d’effroi deviendra grâce à eux, le lieu de Dieu, le Locus dei, Loc Dieu. Elle abrita l’été de la débâcle de juin 1940, la Joconde et plus de 3100 toiles évacuées du Louvre.
Tour-Auto-Optic-2000,
120 -
Tour-Auto-Optic-2000,
121 - La fatigue aidant, après quatre longues journées sur la route, une petite sieste dans le parc de l'Abbaye de Loc-Dieu ne peut qu'être bénéfique à la lecture du road book et aux réjouissances sur la piste d'Albi qui s'annoncent pour l'après-midi.
Tour-Auto-Optic-2000,
122 - Sur le parc du circuit d'Albi, l'engouement du public pour les belles automobiles ne se dément pas.
Il en a été de même sur l'ensemble du parcours et des circuits jusqu'à ce jour, n'en n'en déplaise aux autophobes !
Tour-Auto-Optic-2000,
123 - Avant de prendre la direction de Toulouse, le circuit d'Albi a été le théâtre de quelques joutes inégales entre la Ferrari 275 GTB 4 et une R12 Gordini.
Tour-Auto-Optic-2000,
124 - Une petite arsouille en Ford Capri 2600 RS sur le circuit Albi.
Tour-Auto-Optic-2000,
125 - Arrivée après 464 km, sur l’Esplanade Georges Vallerey de la « ville rose ».
Remonter