Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

Tour Auto Optic 2000 – Dernière étape, de Toulouse a Biarritz

La 26ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est achevée dans la nuit de samedi à dimanche par deux épreuves spéciales nocturnes disputées dans le Pays-Basque et une arrivée jugée à la Cité de l’Océan de Biarritz. Partis du Grand Palais de Paris cinq jours auparavant, les 242 équipages garderont de leur participation des souvenirs indélébiles vécus tout au long d’un parcours qui les invitait à découvrir la Bretagne pour la première fois. De Paris à Biarritz en passant par les villes étapes de Saint-Malo, Haute-Goulaine, Limoges et Toulouse, tous ont pu admirer la beauté des paysages traversés et s’imprégner de l’histoire des monuments historiques visités. Tous partagèrent assurément des moments d’émotion au volant de leur bolide patiemment préparé pour parcourir les 2500 kilomètres d’un parcours parmi les plus longs de ces dernières éditions. Enfin, quelques-uns purent également goûter les instants magiques de la victoire...
De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur était en effet célébré à l’arrivée : l’équipage britannique Andrew SMITH / James COTTINGHAM à bord de sa Ford GT40 #203. Au fil des étapes, ce duo particulièrement affuté a construit son succès en remportant onze victoires sur les quinze possibles : quatre sur circuit et sept en épreuves spéciales. Habitué des courses d’endurance moderne, le pilote écossais Andrew SMITH possède également un solide palmarès en courses historiques, désormais enrichi par une superbe victoire au Tour Auto qu’il aura mené de la première à la dernière épreuve chronométrée. Seule la paire formée par Ludovic CARON / Denis GIRAUDET (Shelby Cobra 289 #202) parvint à briser momentanément cette domination en s’adjugeant trois épreuves spéciales. Longtemps deuxième au classement général, les français devaient abandonner à la suite d’une sortie de route dans l’avant-dernière spéciale. Vainqueur de cette portion chronométrée, c’est l’équipage suisse Raphael FAVARO / Lucien Charles NICOLET (Jaguar Type E 3,8l #222) qui se hissait finalement sur la deuxième marche du podium en VHC devant les allemands Olivier ELLERBROCK / Olivier LOUISODER (Ford GT40 #204).
Autre vainqueur de l’édition 2017, l’équipage français MR JOHN OF B. / SIBEL impose sa Ligier JS2 DFV #251 dans le groupe H1, H2 et I. Daniel VIARD / Didier HAQUETTE remportent quant eux le Groupe G1 et G2 aux commandes de leur Ford Escort MK1 RS 2000 #295. Et le duo Jean-François PENILLARD / Carole VERLAINE (Porsche Pré A #160) gagne le classement à l’indice de performance. Indécise jusqu’à la dernière étape, la victoire en Régularité a vu finalement s’imposer l’équipe argentin Tomas HINRICHSEN / Solange MAYO sur sa Maserati 200 SI #3.
L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement au Grand Palais, puis à l’arrivée des étapes. Mais également sur les circuits du Mans, du Val de Vienne, d’Albi et de Pau-Arnos, ainsi que sur les onze épreuves spéciales disputées sur routes fermées.

Tour-Auto-Optic-2000,
126 - Avec 585 kilomètres au programme de la journée, une épreuve spéciale dans la matinée, des courses sur le circuit de Pau-Arnos dans l’après-midi, puis deux spéciales nocturnes dans la soirée, l’étape finale était la plus longue de l’édition 2017. Dès lors, guère le temps pour les concurrents de profiter des brumes qui se dégagent de la surface du lac du « Pas du Bouchet ».
Tour-Auto-Optic-2000,
127 - Premier point de contrôle de la spéciale du col des Ares.
Tour-Auto-Optic-2000,
128 - Ferrari 250 GT Berlinetta de retours du col des Ares.
Tour-Auto-Optic-2000,
129 - Porsche 356B devant la chaine montagneuse des Pyrénées.
Tour-Auto-Optic-2000,
130 - Aston Martin DB2.
Tour-Auto-Optic-2000,
131 - Mercedes-Benz 300 SL.
Tour-Auto-Optic-2000,
132 - R8 Gordini.
Tour-Auto-Optic-2000,
133 - Jaguar XK 120.
Tour-Auto-Optic-2000,
134 - CG proto 548.
Tour-Auto-Optic-2000,
135 - MB B dans les terrains de jeux favoris des compétitions cyclistes.
Tour-Auto-Optic-2000,
136 - Après quelques belles courbes en lacets, les concurrents ont rejoint le col d'Aspin à 1489 mètres, dans les Hautes-Pyrénées.
Tour-Auto-Optic-2000,
137 -
Tour-Auto-Optic-2000,
138 -
Tour-Auto-Optic-2000,
139 - Démarrage a la poussette pour la Panhard Monopole, signe de la solidarité qui reste bien présente sur l'épreuve.
Tour-Auto-Optic-2000,
140 -
Tour-Auto-Optic-2000,
141 - Le plateau régularité sur le circuit de Pau-Arnos.
Tour-Auto-Optic-2000,
142 -
Tour-Auto-Optic-2000,
143 - Les couleurs du Coach D.B HBR5 bleu de France contrastent avec le rouge brun (ou le vert) des maisons basques.
Tour-Auto-Optic-2000,
144 - Un passage au cœur du pays basque dans le petit village d'Hasparren bordée de villa à l'architecture traditionnelle.
Tour-Auto-Optic-2000,
145 - Austin-Healey 100/4.
Tour-Auto-Optic-2000,
146 - A quelques heures du répit, Porsche 550 Spyder sur les routes secondaires du Pays Basque.
Tour-Auto-Optic-2000,
147 - Une pré-arrivée face à l'océan et sous le soleil pour une courte escale à Biarritz.
Tour-Auto-Optic-2000,
148 - Les mécaniques Panhard au parc de Biarritz.
Tour-Auto-Optic-2000,
149 - Pré-arrivée à la Cité de l’Océan de Biarritz, de la Porsche 356 Pré A de Jean-François Penillard et Carole Verlaine.
Tour-Auto-Optic-2000,
150 - Départ de la cité de l'Océan de Yves Demange et Patrick Morin sur D.B Panhard pour les ultimes confrontation dans les deux spéciales nocturnes.
Remonter