Accueil PixAuto.net Agenda PixAuto.net Contact PixAuto.net Facebook

5e Interclassics Brussels, les designer italiens - 1/3

Pour sa cinquième édition, le Salon InterClassics Brussels a choisi de rendre hommage aux « Great Italian Designers », au travers une exposition qui regroupe quelques œuvres emblématiques des maîtres carrossiers italiens. Des modèles signés par Bertone, Ghia, Pininfarina, Touring ou encore Zagato, qui témoignent de l’alliance réussie avec les principales firmes automobiles internationales. Cet événement a été aussi l’occasion de mettre sous la lumière, à la fois la Carrozzeria Zagato et la marque anglaise créée par Walter Owen Bentley, qui fêtent leurs 100 ans d’existence...

Le site de l'organisateur : https://www.interclassics.be

Salon
1 - Pour bien mettre en valeur les quinze créations des cinq maîtres de la carrosserie italienne, le Salon a aménagé une vaste scénographie dans le hall 5. Cet espace autour des voitures est un véritable plus, pour admirer ces superbes-modèles et les photographier...
Salon
2 - Alfa Romeo 6C 2500 Super Sport (1950).
Ce modèle présenté par Houtkamp Collection, dont il ne subsiste qu'un seul exemplaire, a été créé par la Carrozzeria Pinin Farina (elle deviendra Pininfarina en 1961). Battista Farina (1893-1966) qui a fondé l'entreprise en 1930 à Turin, a mis ses compétences aux services de ses nombreux compatriotes, mais aussi américains comme Nash Motors, Dodge ou General Motors.
Salon
3 -
Salon
4 - Lancia Aurelia B20 GT (1953). Ce modèle motorisé par 6 cylindres a été façonné par Battista (dit Pinin – Farina), pour la course. La voiture présentée a été commandée pour participer à la Carrera Panamericana.
Salon
5 - En 1952, Pininfarina entame une nouvelle collaboration avec la firme d'Enzo Ferrari, qui a déjà testé de nombreux carrossiers italiens. De très nombreux modèles au cheval cabré, dont certains marqueront à jamais l'histoire du design, sont signés Pininfarina.
Salon
6 - La Ferrari 500 Superfast (1964), fleuron de la ligne America, a été dessinée sous l'aire de Sergio Pininfarina (le fils de Battista). Ce modèle motorisée par un V12 de 5 litres développant pas moins de 400 ch, a appartenu à l'acteur Peter Sellers.
Salon
7 - La Siata 300BC construite par la Carrozzeria Bertone a été présentée au Salon de Genève 1952. Giovanni Bertone a ouvert un atelier de réparation automobile dans la capitale piémontaise en 1912, son fils Nuccio, qui prend part à des courses automobile, en prend la direction de l'entreprise après la guerre.
Salon
8 - Son premier propriétaire, le journaliste et pilote amateur John Bentley, a en 1954 participé à environs une vingtaine de course, en commençant par les 12 heures de Sebring (20e). Il s'est imposé dans le Massachusetts lors de la New England National Sports Car Races.
Salon
9 - La Lamborghini Miura P400 SV (1972). Le partenariat entre Nuccio Bertone et Ferruccio Lamborghini a été bien inspiré en faisant preuve d'audace. Les premières esquisses ont été réalisées par Giorgetto Giugiaro, mais quand il a quitté Bertone, Marcello Gandini a poursuivi le dessin de la voiture. Avec la Miura, Lamborghini a été la star incontestée du Salon Automobile de Genève 1966. Cette voiture sportive routière a bousculé le monde automobile de l'époque et reste encore aujourd'hui une véritable source d'inspiration.
Salon
10 - L'Iso Grifo Series II 7L LHD (1973) a été dessinée par Marcello Gandini pour Bertone. Cette rare version était destinée à concurrencer les Ferrari, Maserati, Lamborghini. Pour ce faire, Renzo Rivolta a propulsé son bolide avec un big-block de Chevrolet Corvette 454 ci (7,4 litres) développant près de 400 ch.
Salon
11 - Cisitalia 505 DF LHD Ghia (1953). Ce coupé a été habillé par la Carrozzeria Ghia Torino, dont l'histoire dans le Piémont remonte en 1915, repose sur un châssis de Fiat 1900. La marque Cisitalia (Compagnia Industriale Sportiva Italia) a été fondée en 1944 par Piero Taruffi (ingénieur) et Piero Dusio (footballeur à la Juventus de Turin, puis coureur automobile et enfin homme d'affaire). Ce modèle est proposé à la vente par Marreyt-Classics.
Salon
12 - La Cisitalia 505 a été présenté en 1953 au Salon automobile de Genève.
Salon
13 - Jaguar XK140 Ghia (1955).
Le bureau de design GHIA a construit et conçu la XK140 à la demande de Jaguar Liban. Giovanni Savonnuzzi a signé le design de ce modèle unique, rehaussé d'une touche italienne. Trois voitures ont ainsi été construites sur le châssis du constructeur britannique Jaguar. Il n'en reste désormais plus que deux, celle-ci, qui appartient à un collectionneur belge et une aux États-Unis.
Salon
14 - Ghia 1500 GT (1965).
Ghia a présenté au Salon de Turin 1962, sa vision de la Fiat 1500 coupé, qui sera dans un premier temps commercialisée sous ce nom, puis en Ghia 1500GT, à compter de 1964.
Salon
15 -
Salon
16 - Lamborghini 350GT (1965), le début d'une grande aventure pour la firme de Sant'Agata ! La robe élégante de la 350GT, a été réalisée par la carrozzeria Touring suivant son brevet Superleggera, de fines feuilles d'aluminium reposant sur une fine structure tubulaire en acier. Cette voiture était le véhicule personnel de Ferrucio Lamborghini.
Salon
17 - Ferrari 166 Inter coupé Touring (1949).
En 1948, la jeune marque Ferrari expose pour la première fois au Salon de Turin. Il présente alors deux voitures habillées par la Carrozzeria Touring, une barquette 166MM, pour Mille Miglia, et une 166 Inter destinée à un usage routier. Ferrari s'est orienté vers Touring pour sa structure Superleggera, parce qu'il voulait une voiture légère et performante.
Salon
18 - Une rareté !
Salon
19 - La poupe toute en rondeur de la 166
Salon
20 - La marque espagnole Pegaso, animée par Wilfredo Ricart, a confié le design de la Z-102 à la société milanaise Touring. Il en résulte un coupé sportif avant-gardiste, propulsée par un moteur V8 de 3,2 litres. L’aventure des automobiles Pegaso a pris fin en 1956.
Salon
21 -
Salon
22 - L'Alfa Romeo 6C 1750 Gran Sport, avec sa carrosserie Zagato de 1932, est l'un des nombreux joyaux de la légendaire série 6C. Le modèle sportif, dont la carrosserie a été construite par le carrossier Zagato, a connu un grand succès lors de nombreuses grandes courses. Ainsi, le modèle a remporté le Grand Prix de Belgique, d'Espagne, de Tunis et de Monza.
Salon
23 - Fiat 8V Zagato (1955).
Sans conteste la voiture vedette du Salon de Genève 1952, fut le coupé Fiat baptisée « 8V » ou « Otto Vu » en italien. Un modèle haute performance destiné à concourir dans la classe la plus prestigieuse du championnat italien (GT 2 litres), ou s'opposaient Ferrari, Maserati, Lancia... Peut se targer d'une carrière sportive impressionnante. Entre 1952 et 1954, 114 châssis ont été fabriqué par Fiat. 34 ont été dotés d’une carrosserie par Fiat, les autres châssis allant aux carrossiers les plus renommés de l’époque, parmi lesquels Zagato, qui en a construit 30 différentes. Seulement six voitures ont été construites avec un toit à double bulle.
Salon
24 - Cette Fiat 8VZ a été commandée par Lumir Leo Vesely, a son volant il a entre autres concouru, dans deux éditions successives du Mille Miglia (1955 - #406 et 1956 - #331) et à la Coppa Intereuropa à Monza (1955 - #102).
Salon
25 - Cette Fiat 1100EZ particulière est l’une des 5 à 6 voitures produites par le carrossier milanais, dont 3 seulement subsistent. La voiture a participé à la Mille Miglia de 1954, pilotée par le duo Fontana - Massai #341.
Remonter